En DVD

Mama

Mama

Mama

Résumé

À la suite d'un drame familial qui a causé la mort de leurs parents, les petites Victoria et Lilly trouvent refuge dans un chalet en ruines, perdu au fond des bois. Après cinq années de recherches, leur oncle Lucas et sa compagne Annabel retrouvent enfin les deux soeurs, réduites pratiquement à l'état sauvage. S'ensuivent des examens psychiatriques et une bataille judiciaire, au terme de laquelle le couple obtient la garde des fillettes. Mais le mystère persiste quant à la manière dont elles ont survécu pendant toutes ces années. Leur curieuse complicité avec un être invisible qu'elles surnomment Mama avive les inquiétudes. Annabel, au départ très réticente à l'idée de recueillir ces fillettes étranges, est de plus en plus convaincue qu'un esprit maléfique s'est installé dans leur demeure.

Cote La Presse

2/5

Votre cote 28 votes

3.2/5

Fermer X

Bande-annonce de Mama

Vous avez vu le film?
Faites-nous part de vos commentaires

COTEZ CE FILM

Légende

  • 5 etoile - exceptionnel
  • 4 etoile - Très bon
  • 3 etoile - Bon
  • 2 etoile - Passable
  • 1 etoile - À éviter

DÉTAILS

Date de sortie : 2013-01-18

Classement : 13 ans + (horreur)

Pays : Espagne

Distributeur : Les Films Séville

Date de sortie en DVD : 2013-05-07

Genre : Drame d'horreur

Durée : 101 min.

Année : 2013

Site officiel

GÉNÉRIQUE

Réalisation : Andres Muschietti

Montage : Michele Conroy

Scénario : Andres Muschietti,Barbara Muschietti,Neil Cross

Photographie : Antonio Riestra

Musique : Fernando Velazquez

ACTEURS

Jessica ChastainNikolaj Coster-WaldauDaniel KashJane MoffatJulia ChantreyMegan CharpentierIsabelle NélisseDavid FoxJavier BotetDominic CuzzocreaMorgan McGarry

Critique

Mama : Mama très chère...

Jean-Christophe 
Jean-Christophe Laurence

Ça commence plutôt bien. Deux petites filles, disparues depuis cinq ans, sont retrouvées saines et sauves dans une forêt sordide. Saines et sauves, mais complètement sauvages: elles ne savent ni parler ni marcher. Comme leurs parents sont morts, c'est leur oncle Jeffrey qui les prend en charge, avec l'aide de sa copine Annabel, jeune rockeuse à l'instinct plus ou moins maternel.

Mal leur en prend, car le couple s'aperçoit bientôt que les enfants ne sont pas venues seules. Dans la maison, une présence menaçante se fait bientôt sentir: Mama...

Oui, ça commence plutôt bien. Pour son premier long métrage, on peut même dire qu'Andres Muschietti se lance en beauté. Son esthétique redoutable et sa prémisse à donner froid dans le dos happent d'entrée de jeu. On est d'autant plus enclin à y croire que Mama bénéficie d'une caution morale inestimable en la personne de Guillermo del Toro (Hellboy, Le Labyrinthe de Pan), qui a produit le film et y a largement collaboré, notamment pour le scénario.

Sauf que plus on avance, moins on embarque. Et moins on a peur. Ce qui s'annonçait comme un film d'épouvante de grand luxe retombe progressivement dans les ornières connues d'un genre maintes fois visité.

Tout n'est pas à jeter, remarquez. Dans ce film d'horreur matriarcal, où les hommes passent au mieux pour des faire-valoir, au pire pour des incapables, ce sont les femmes qui mènent la barque. Sur ce plan, Jessica Chastain se révèle assez brillante dans le rôle d'Annabel, qui renie progressivement son nihilisme punk pour embrasser son mandat de mère adoptive. C'est elle, et non son inutile petit ami, qui confrontera cette possessive et terrifiante Mama surgie du fond de l'ombre.

Mais ce souffle d'originalité n'est pas assez puissant pour évacuer le moins bon. Court métrage à l'origine, Mama se développe maladroitement, comme si on avait voulu étirer la sauce de force. Ainsi, les clichés s'accumulent (mais qu'y a-t-il dans ce placard...) et l'effet de surprise s'estompe. Après moult raccourcis et quelques absurdités (dans lesquelles on préférera ne pas s'enfarger), le dernier tiers du film implose comme un soufflé raté, révélant au grand jour une Mama dérisoire (imaginez un mélange entre Carrie et le masque en plastique du film Scream) et d'autant plus grotesque qu'on tente en vain de nous la rendre attachante.

Pauvre petite Mama. On voulait l'aimer, mais elle est trop indigne. Appelez la DPJ!

* *
Mama. Film d'horreur d'Andres Muschietti. Avec Jessica Chastain, Nikolaj Coster-Waldau, Megam Charpentier et Isabelle Nelisse. 1h40.

publicité

Commentaires Faites-nous part de vos commentaires >

Commentaire (0)

Commenter cet article »

À vous de lancer la discussion!

Soyez la première personne à commenter cet article.

Commenter cet article

Vous désirez commenter cet article? Ouvrez une session | Inscrivez-vous

 

Veuillez noter que les commentaires sont modérés et que leur publication est à la discrétion de l'équipe de Cyberpresse. Pour plus d'information, consultez notre nétiquette. Si vous constatez de l'abus, signalez-le.

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires