À l'horaire

Modifier Localisation :
Montréal
>

Les cinémas

ou

Les films

       
      ou
      Fermer X

      Désolé! Nous ne pouvons vous localiser.

      Suggestions:
      1- Vérifiez l'orthographe
      2- Entrez un code postal
      3- Entrez le nom d'une ville
      4- Entrez une adresse

      Des nouvelles de Hollywood

      Nicolas Bérubé...

      Agrandir

      Nicolas Bérubé

      Partager

      (Los Angeles) Ah! les célébrités du cinéma. Toujours prêtes à donner du temps pour une bonne cause.

      Depuis des années, la fondation Livestrong, fondée en 1997 par le coureur cycliste Lance Armstrong, était une association caritative bien en vue.

      Aujourd'hui, on sait qu'Armstrong ne s'est pas seulement dopé durant la majeure partie de sa carrière professionnelle, mais qu'il a utilisé son pouvoir et sa fortune pour intimider et briser la vie de plusieurs personnes qui ont eu le malheur de croiser sa route et de dire la vérité, selon la récente enquête de l'Agence américaine antidopage (USADA).

      Le 15e gala de la fondation Livestrong a eu lieu hier à Austin, au Texas. Au moment de mettre sous presse, plusieurs grosses pointures de Hollywood devaient y prendre part, dont Ben Stiller, Robin Williams, Sean Penn et la chanteuse Norah Jones.

      Armstrong a récemment annoncé qu'il démissionnait du poste de directeur de la fondation. Or, le président de Livestrong, Doug Ulman, a affirmé que cette rupture n'en était pas vraiment une: le rôle d'Armstrong ne changera pas, et il avait l'intention de prendre part au gala.

      Nike et le brasseur Anheuser-Busch ont eu moins de mal que Livestrong et Hollywood à couper les liens avec Armstrong: cette semaine, ils ont mis un terme au contrat de commandite qui les liait à l'athlète qui, selon l'USADA, «a été à la tête du programme de dopage le plus sophistiqué et réussi de l'histoire du sport».

      Endeavour séduit L.A.

      Il y avait des photographes, des milliers d'admirateurs, une ambiance de gala. La navette spatiale Endeavour a facilement volé la vedette à L.A. cette semaine. Les ingénieurs de la NASA avaient comme défi de transporter la navette spatiale par voie terrestre de l'aéroport international de Los Angeles au Centre des sciences de la Californie, à 20 km de là. Un parcours qui a causé des maux de tête: il a fallu démonter des feux de circulation et des lampadaires, soulever des lignes de transmission électrique et même couper plusieurs arbres - qui seront remplacés, a assuré la NASA. L'opération a coûté 10 millions de dollars, payée par le Centre des sciences et des dons du public récoltés notamment par des usagers de Twitter. Construite dans la région de L.A. en 1991, Endeavour a parcouru près de 200 millions de kilomètres dans l'espace. Elle sera exposée en permanence au Centre des sciences de la Californie à partir du 30 octobre.

      Hollywood en 5 Tweets

      @FrankConniff : «Le fameux "classeur rempli de femmes" de Romney était rangé sous la filière "employées que l'on peut embaucher et qui nous coûteraient moins cher".»

      @RachelleLefevre : «Home Depot est le triangle des Bermudes de la vente au détail.»

      @ConanOBrien : «Les Britanniques ont vraiment de drôles d'expressions. Par exemple, au lieu de dire "Oh, mon Dieu, est-ce que je peux avoir votre autographe???", ils disent "Hors de mon chemin, minable".»

      @JACOBSW «8 millions de personnes ont vu le saut de Felix Baumgartner en direct sur YouTube. Ça aurait pu dépasser les 10 millions, mais il a oublié d'amener un chat.»

      @timsiedell: «Ils auraient dû ajouter une touche finale de drame au saut de l'espace en le faisant atterrir dans un labyrinthe de champ de maïs.»

      Partager

      publicité

      publicité

      publicité

      la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

      publicité

      publicité

      Autres contenus populaires

      image title
      Fermer