En DVD

Sur la route

On the Road

Résumé

New York, 1949. Sal Paradise, aspirant écrivain vivant dans le Queens avec sa mère canadienne-française, se lie d'amitié avec Dean Moriarty, un ex-détenu au charme irrésistible, nouvellement marié à une fille de seize ans à peine, Marylou. Centre magnétique d'un petit groupe d'intellectuels new-yorkais portés sur la création et l'alcool, la drogue et les nuits blanches, l'ancien taulard devient pour Sal un modèle. Lorsque Dean prend la route pour Denver avec leur ami Carlo, secrètement amoureux de lui, Sal retourne à sa routine. Mais quelques semaines plus tard, une lettre l'invite à les rejoindre. C'est le début pour lui d'une série d'allers et retours à travers le pays qui, durant les années suivantes le conduiront du lit de Marylou à la Louisiane, de San Francisco au Mexique, en compagnie ou en direction de Dean, véritable muse du roman ou du recueil de poésie dont Sal couche les idées et les strophes dans ses carnets de notes.

Cote La Presse

3/5

Votre cote 25 votes

3.2/5

Fermer X

Bande-annonce de Sur la route

Vous avez vu le film?
Faites-nous part de vos commentaires

COTEZ CE FILM

Légende

  • 5 etoile - exceptionnel
  • 4 etoile - Très bon
  • 3 etoile - Bon
  • 2 etoile - Passable
  • 1 etoile - À éviter

DÉTAILS

Date de sortie : 2013-01-18

Classement : 13 ans +

Pays : États-Unis

Distributeur : Alliance Vivafilm

Date de sortie en DVD : 2013-08-06

Genre : Drame de moeurs

Durée : 124 min.

Année : 2011

Site officiel

GÉNÉRIQUE

Réalisation : Walter Salles

Montage : François Gédigier

Scénario : Jose Rivera

Photographie : Éric Gautier

Musique : Gustavo Santaolalla

D'après le roman de : Jack Kerouac

ACTEURS

Amy AdamsGarrett HedlundKirsten DunstKristen StewartSam RileySteve BuscemiViggo MortensenAlice BragaTom SturridgeDanny MorganMarie-Ginette Guay

Critique

On the Road : le défi impossible de Walter Salles

Chantal 
Chantal Guy

L'adaptation de Walter Salles du célèbre roman Sur la route de Jack Kerouac arrive au Québec précédée d'une rumeur tiède depuis sa présentation à Cannes. Ce n'est pas le ratage qu'on craignait ni le chef-d'oeuvre qu'on espérait, et il faut le voir pour ce que c'est: une adaptation libre d'un roman jugé inadaptable - et même impubliable selon les éditeurs de l'époque, lorsque Kerouac avait soumis son immense tapuscrit en un seul rouleau, qu'on déployait comme une route...

On sent bien que Walter Salles fait tout ce qu'il peut pour respecter l'esprit du roman, sans malheureusement éviter de le réduire à ces clichés qui ont plombé Kerouac lui-même. Sur la route est une oeuvre beaucoup plus profonde que ce mince portrait «sexe, drogue et jazz» de Salles, qui réussit néanmoins à insuffler à ce projet cet appel à vivre intensément, à se faire le témoin et l'acteur de son existence au gré d'une inspirante errance. Le réalisateur fait de Kerouac non seulement un écrivain au bord de naître au monde, mais aussi un journaliste «gonzo» scrutant à vif une Amérique juste avant les mutations des années 60. Bien sûr, Sur la route, c'est avant tout un rythme, qui a mené à l'expression beat generation, que Salles tente de transmettre par une approche cinématographique réaliste et une caméra nerveuse, mais sans audace.

Un peu comme dans le roman, tout est concentré sur la relation entre Sal Paradise (alter ego de Kerouac, interprété par Sam Riley) et Dean Moriarty (le fameux Neal Cassidy, joué par Garrett Hedlund, qui a la gueule de l'emploi en bellâtre irresponsable et irrésistible pour les deux sexes). Deux autres figures importantes, comme Allen Ginsberg (Tom Sturridge) et William S. Burroughs (Viggo Mortensen), complètent trop rapidement le tableau, en n'étant pas très loin de la caricature. Enfin, les filles en arrachent dans cet univers de bohémiens. Kristen Stewart et Kirsten Dunst incarnent une étonnante liberté pour leur temps, rapidement bridée par la maternité ou les désirs de fidélité et de stabilité incompatibles avec le mode de vie et les tempéraments de Dean et de Sal.

Le spectateur québécois, s'il voit la version originale en anglais, reconnaîtra quelques coins de Montréal (puisque le film a été tourné en partie ici) et appréciera l'effort louable du réalisateur d'avoir inséré dans son film l'identité canadienne-française de Sal/Kerouac, qui dialogue dans un français cassé avec sa mère (jouée par la comédienne québécoise Marie-Ginette Guay).

Au bout de ce voyage, qui offre de très belles scènes de road trip et de paysages américains - une esthétique déjà explorée par Salles avec The Motorcycle Diaries -, le lecteur de Kerouac aura de la sympathie pour le cinéaste qui a dû faire face à un défi pratiquement impossible à relever. Voir cette adaptation ne permet en rien de savoir ce qu'est vraiment le roman - ne pensez pas vous en tirer en «ayant vu le film»! - et il ne nous reste qu'à espérer qu'elle puisse donner envie à une nouvelle génération de lire Sur la route.

* * *
On the Road (Sur la route). Drame de Walter Salles, avec Sam Riley, Garrett Hedlund, Kristen Stewart. 2h04.

publicité

Commentaires ( 1 ) Faites-nous part de vos commentaires >

Commentaire (1)

Commenter cet article »

  • "Le spectateur québécois, s'il voit la version originale en anglais, reconnaîtra quelques coins de Montréal (puisque le film a été tourné en partie ici)"
    Et peut-être quelques coins de Gatineau également.

Commenter cet article

Vous désirez commenter cet article? Ouvrez une session | Inscrivez-vous

 

Veuillez noter que les commentaires sont modérés et que leur publication est à la discrétion de l'équipe de Cyberpresse. Pour plus d'information, consultez notre nétiquette. Si vous constatez de l'abus, signalez-le.

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires