En DVD

Le Dernier Combat

The Last Stand

Résumé

Avec l'aide de ses complices lourdement armés, Gabriel Cortez, dangereux baron de la drogue mexicain, s'évade durant son transfert et s'enfuit à bord d'une corvette modifiée pouvant atteindre la vitesse de 326 km/h. Le criminel ayant pris en otage une agente du FBI, le supérieur de cette dernière, John Bannister, cherche le moyen de neutraliser le véhicule sans blesser la jeune femme. Réalisant que Cortez, qui les a semés aux environs de Las Vegas, se dirige vers une petite ville de l'Arizona à la frontière du Mexique, Bannister alerte le shérif de l'endroit, Ray Owens. Ex-membre de l'escouade des narcotiques à Los Angeles, ce dernier s'était établi dans ce coin paisible pour y terminer sa carrière, après une opération policière ratée qui a eu des conséquences tragiques. Forcé de reprendre les armes, Owens s'apprête à affronter Cortez et ses hommes, avec son équipe disparate mais courageuse et pleine de ressources.

Cote La Presse

2/5

Votre cote 63 votes

2.9/5

Fermer X

Bande-annonce de Le Dernier Combat

Vous avez vu le film?
Faites-nous part de vos commentaires

COTEZ CE FILM

Légende

  • 5 etoile - exceptionnel
  • 4 etoile - Très bon
  • 3 etoile - Bon
  • 2 etoile - Passable
  • 1 etoile - À éviter

DÉTAILS

Date de sortie : 2013-01-18

Classement : 13 ans + (violence)

Pays : États-Unis

Distributeur : Alliance Vivafilm

Date de sortie en DVD : 2013-05-21

Genre : Drame policier

Durée : 107 min.

Année : 2013

Site officiel

GÉNÉRIQUE

Réalisation : Kim Jee-woon

Montage : Steven Kemper

Scénario : Andrew Knauer

Photographie : Kim Ji-yong

Musique :  Mowg

ACTEURS

Forest WhitakerJohnny KnoxvilleJaimie AlexanderArnold SchwarzeneggerGenesis RodriguezPeter StormareLuis GuzmanRodrigo SantoroEduardo NoriegaZach Gilford

Critique

The Last Stand : hymne à l'amour... des armes

Sonia 
Sonia Sarfati

La distribution de The Last Stand, qui marque le retour au grand écran d'Arnold Schwarzenegger, donne un indice quant au ton binaire de la première incursion du réalisateur sud-coréen Kim Jee-woon à Hollywood: à la droite du «Governator», les comiques Johnny Knoxville et Luis Guzman; à sa gauche, les intenses Forest Whitaker et Peter Stormare.

L'idée? Nous faire rire, ici, en compagnie de l'idiot du village (Johnny Knoxville) qui empile les armes à feu (dont une mitraillette surnommée Nazi Killer) dans sa grange; puis nous faire tressaillir, là, en observant des policiers se faire massacrer de façon très réaliste.

Bref, The Last Stand est un film assis entre deux chaises où la violence est crue et la comédie, jamais très drôle. Sa seule constante: on y joue avec les armes. Beaucoup. Avec... amour, disons. Pas fort, dans le sillage des tragédies d'Aurora et de Newtown. En particulier quand le moment le plus violent du film met en scène un autobus scolaire.

Le tout est, en plus, victime d'une absence totale de vision (artistique ou autre) et d'un montage aussi rapide que malhabile - ce qui surprend de la part d'un réalisateur qui a fait là ses marques. Ainsi certaines scènes, en particulier les poursuites automobiles, sont à peine «lisibles» par l'oeil et sans véritable tension. Quant au scénario, il est sans queue ni tête mais sans avoir le je-ne-me-prends-pas-au-sérieux qui, pour les amateurs du genre, fait la force de The Expendables, par exemple.

«Western» moderne (un genre auquel Kim Jee-woon a tâté avec succès grâce à The Good, the Bad, the Weird), The Last Stand se déroule dans un village paisible du Nouveau-Mexique. Arnold Schwarzenegger y interprète le shérif, venu là en un genre de pré-retraite après avoir coulé des jours plus actifs à Los Angeles. Entouré d'une équipe peu expérimentée, il devra utiliser toutes ses capacités (même vieillissantes) lorsque la population des lieux sera mise en danger par un caïd de la drogue (Eduardo Noriega) qui s'est évadé et tente de passer la frontière.

Revoir Arnold Schwarzenegger à l'écran est LE plaisir (coupable) de ce film. Il joue (car il peut, un peu) des problèmes venant avec l'âge sans totalement tomber dans les clichés du genre et livre quelques lignes amusantes. Aussi, la présence Jaimie Alexander en policière dont le potentiel n'est pas encore pleinement exploitée et d'Eduardo Noriega en mafieux glacial, sont à ranger du côté des plus. Celles de Forest Whitaker, sous-utilisé, et de Johnny Knoxville, totalement hors contexte, par contre, accentuent le côté bancal d'un film passablement raté.

* *
THE LAST STAND (V.F.: LE DERNIER COMBAT). Film d'action de Kim Jee-woon. Avec Arnold Schwarzenegger, Forest Whitaker, Jaimie Alexander, Johnny Knoxville.

publicité

Commentaires ( 1 ) Faites-nous part de vos commentaires >

Commentaire (1)

Commenter cet article »

  • J'ai vu la bande annonce du film et comme trop souvent ils montrent à peu près le film au complet en 2 minutes, on peut facilement remplir les bouts qui manquent tellement ça a l'air prévisible et cliché. Reste juste à imaginer la fin, mais encore là dans ce genre de film on sait déjà comment ça va finir. Bref encore une fois Hollywood nous sert du réchauffé. Je me demande vraiment qui paie 15$ pour aller voir ça au cinéma? Je ne sais même pas si je prendrai la peine de l'écouter lorsqu'il passera gratuitement à la télé. Enfin j'imagine que ça plaît aux nostalgiques qui s'ennuient des vieux films d'action des années 80 mais moi ça fait longtemps que j'ai passé à autre chose. Un moment donné la nostalgie ne peut pas durer éternellement.

Commenter cet article

Vous désirez commenter cet article? Ouvrez une session | Inscrivez-vous

 

Veuillez noter que les commentaires sont modérés et que leur publication est à la discrétion de l'équipe de Cyberpresse. Pour plus d'information, consultez notre nétiquette. Si vous constatez de l'abus, signalez-le.

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires