À l'horaire

Modifier Localisation :
Montréal
>

Les cinémas

ou

Les films

     
    ou
    Fermer X

    Désolé! Nous ne pouvons vous localiser.

    Suggestions:
    1- Vérifiez l'orthographe
    2- Entrez un code postal
    3- Entrez le nom d'une ville
    4- Entrez une adresse

    En DVD

    Liaison Royale

    Liaison Royale

    Résumé

    En 1766, la princesse anglaise Caroline Mathilde arrive au Danemark pour y épouser le roi Christian VII. Réalisant que ce dernier souffre de troubles mentaux le rendant odieux et débauché, la jeune reine lui refuse l'accès à sa chambre sitôt le mariage consommé. Devant cet affront, Christian part en tournée à travers l'Europe. À son retour un an plus tard, l'extravagant monarque est flanqué de son nouveau médecin personnel, Johann Friedrich Struensee. En plus d'exercer une grande influence sur Christian, ce praticien d'origine allemande gagne, grâce à son adhésion à la philosophie des Lumières, le coeur de la délaissée Caroline, avec qui il entame une liaison secrète. De plus en plus hardi, le couple adultère parvient à manipuler le roi fou afin qu'il dissolve son cabinet, composé d'ultra-conservateurs, et donne ensuite les pleins pouvoirs à Struensee. Celui-ci en profite alors pour passer de nombreuses réformes progressistes, en puisant dans les poches des nobles. Déterminés à retrouver leurs privilèges et le pouvoir, ceux-ci cherchent un moyen de faire tomber cet étranger arrogant.

    Cote La Presse

    3.5/5

    Votre cote 70 votes

    3.4/5

    Fermer X

    Bande-annonce de Liaison Royale

    Vous avez vu le film?
    Faites-nous part de vos commentaires

    COTEZ CE FILM

    Légende

    • 5 etoile - exceptionnel
    • 4 etoile - Très bon
    • 3 etoile - Bon
    • 2 etoile - Passable
    • 1 etoile - À éviter

    DÉTAILS

    Date de sortie : 2013-01-25

    Classement : Général (déconseillé aux jeunes enfants)

    Pays : Danemark

    Distributeur : Métropole Films Distribution

    Date de sortie en DVD : 2013-04-23

    Genre : Drame historique

    Durée : 137 min.

    Année : 2012

    Site officiel

    GÉNÉRIQUE

    Réalisation : Nikolaj Arcel

    Montage : Kasper Leick,Mikkel E.G. Nielsen

    Scénario : Nikolaj Arcel,Rasmus Heisterberg

    Photographie : Rasmus Videbaek

    Musique : Gabriel Yared,Cyrille Aufort

    D'après le roman de : Bodil Steensen-Leth

    ACTEURS

    Mads MikkelsenAlicia VikanderMikkel Boe FolsgaardTrine DyrholmDavid DencikThomas W. Gabrielsson

    Critique

    A Royal Affair : élégante et fascinante page d'histoire

    Sonia 
    Sonia Sarfati

    Intrigues politiques, couple royal à la dérive, passion (pas si) secrète, populace maintenue dans le noir pendant qu'ailleurs en Europe brillent les Lumières: il y a tout cela dans la page d'histoire méconnue que raconte Nikolaj Arcel dans Liaison royale (en version originale danoise avec sous-titres en français et en anglais), en nomination pour l'Oscar du meilleur film en langue étrangère.

    Ce long métrage élégant et raffiné montre que s'il y a déjà eu quelque chose de pourri au royaume du Danemark (merci, M. Shakespeare), il y a également eu là quelque chose d'avant-gardiste et de fascinant (merci, M. Arcel).

    Liaison royale, relaté à travers les yeux et les mots d'une souveraine-mère-et-amante en exil, nous transporte en 1770, à la cour de l'instable Christian VII (formidable Mikkel Boe Folsgaard) et de l'érudite et intelligente reine Caroline Mathilde (Alicia Vilander, princière). C'est le siècle des Lumières, mais le Danemark, dirigé par une noblesse centrée sur son nombril et un clergé luthérien très conservateur, vit sous une chape d'ignorance quasi médiévale.

    Le «jour» va en quelque sorte se lever sur le pays grâce au Dr Struensee (Mads Mikkelsen, acteur caméléon aux traits si expressifs qui traduisent jusqu'à l'âme du personnage). Ce médecin de campagne allemand se retrouve presque par accident à la cour, où il devient bras droit du roi, puis ministre et amant de la reine esseulée - avec qui il partage l'amour des mots et des idées de Voltaire et Rousseau.

    Un conte de fées qui se terminera de tragique façon.

    Auteur d'un scénario qui ne juge pas, utilisant une caméra qui en fait autant, Nikolaj Arcel ne se moque ici de personne. Le roi Christian VII aurait pu paraître comme un pantin à la merci de ses humeurs, mais tel qu'interprété par Mikkel Boe Folsgaard, il devient à la fois la victime et le méchant - un tour de force. De plus, sans jouer de l'anachronisme, le cinéaste insuffle une contemporanéité au propos en dirigeant ses acteurs de façon à ce que leur comportement sente la modernité et ne soit pas alourdi par les costumes, les décors et les autres éléments d'époque qui les entourent.

    Une volonté qui se reflète dans l'éclairage et le montage d'une oeuvre de plus de deux heures qui aurait pu paraître interminable, mais qui s'apprécie de bout en bout. Probablement parce que la finale, d'une grande puissance émotive et d'une incroyable pertinence encore aujourd'hui, fait oublier les quelques longueurs que certains pourraient sentir.

    * * * 1/2
    A ROYAL AFFAIR (LIAISON ROYALE). Drame historique de Nikolaj Arcel. Avec Mads Mikkelsen, Alicia Vikander, Mikkel Boe Folsgaard. 2h16.

    Liaison royale: la cour a ses raisons

    Éric 
    Éric Moreault

    Liaison royale (A Royal Affair) a obtenu une nomination aux Oscars dans la catégorie du meilleur film en langue étrangère. Ce qui n'est guère surprenant. Le long métrage de Nikolaj Arcel a tout pour plaire aux membres conservateurs de l'Académie: une reconstitution historique, filmée de façon très classique, qui fait la part belle aux bons sentiments et aux idées des Lumières. Avec, en prime, un roi fêlé...

    L'action de Liaison royale se déroule au Danemark, en 1770. Le Dr Johann Struensee (Mads Mikkelsen) devient le médecin du roi Christian VII (Mikkel Boe Følsgaard), un être torturé et excentrique qui souffre de maladie mentale. Struensee séduit d'abord intellectuellement la reine Caroline Mathilde (Alicia Vikander), délaissée par le roi et pétrie d'ennui dans un pays sous le joug de l'obscurantisme religieux. Il devient ensuite son amant - ce qui aura des conséquences désastreuses pour tous...

    C'est que le bon docteur, fortement inspiré par les philosophes des Lumières, Voltaire en tête, s'avère un progressiste épris de changements sociaux. Il profite de son ascendant sur le roi pour implanter des réformes importantes qui déplaisent souverainement à la noblesse: abolition du servage, de la torture, de la censure, etc.

    Ceux qui aiment les intrigues de palais vont adorer. Car la reine douairière Juliane Marie et l'homme d'église Ove Høegh-Guld­berg complotent pour renverser ce régime décadent... Mais le film de Nikolaj Arcel s'avère plus proche du téléfilm, sur le plan de la forme, que d'une oeuvre cinématographique aboutie.

    Liaison royale accorde beaucoup trop d'importance aux aspects mélodramatiques de la liaison de Struensee et de la reine au détriment des aspects plus politiques de l'action menée par «l'infâme Allemand», qui a tout du despote éclairé. Le film est tout de même parsemé, à petites doses, de réflexions existentielles et de questions philosophiques qui rendent crédible le personnage.

    Par contre, il réduit le roi à une espèce de caricature, dont les excentricités et le petit rire rappellent le Mozart de Tom Hulce dans le Amadeus de Milos Forman. Cet esprit faible est manipulé par tous et n'a cure des affaires de l'État.

    Liaison royale a tout du film «à costumes» académique, bien fait, bien réalisé, mais qui a un air de déjà-vu. Son plus grand intérêt réside dans le fait qu'il nous présente une page méconnue de l'histoire danoise. L'héritage de Struensee se perpétuera sous le règne du prince héritier, quand celui-ci reprendra le pouvoir par un coup d'État et fera du pays scandinave l'un des plus progressistes de l'Europe.

    Le film a obtenu deux Ours d'argent au Festival de Berlin, un pour le scénario (Nikolaj Arcel et Rasmus Heisterberg) et un autre pour le meilleur acteur (Mikkel Boe Følsgaard).

    * * *
    Liaison royale. Genre : drame historique. Réalisateur : Nikolaj Arcel. Acteurs : Mads Mikkelsen, Alicia Vikander, Mikkel Boe Følsgaard. Classement : général. Durée : 2h18.

    On aime : découvrir une page méconnue de l'histoire.

    On n'aime pas : l'aspect académique.

    publicité

    Commentaires ( 2 ) Faites-nous part de vos commentaires >

    Commentaires (2)

    Commenter cet article »

    • Bon film. J'aime apprendre l'histoire d'un pays en même temps que le divertissement d'un film et lire ensuite la suite des événements suivant la pérode racontée. Que de manipulations et de vengeance au nom de la religion qui se continue encore aujourd'hui sans avoir compris ! Acteurs inconnus pour moi mais excellents. Le Danemark de 1700 bien présenté sans trop d'insistance et démonstration efficace de la manipulation toujours d'actualité.

    • Excellent film!

    Commenter cet article

    Vous désirez commenter cet article? Ouvrez une session | Inscrivez-vous

     

    Veuillez noter que les commentaires sont modérés et que leur publication est à la discrétion de l'équipe de Cyberpresse. Pour plus d'information, consultez notre nétiquette. Si vous constatez de l'abus, signalez-le.

    publicité

    10164:liste;1909714:box; 300_cinemaStandard.tpl:file;

    Critiques >

    publicité

    publicité

    la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

    publicité

    Autres contenus populaires