À l'horaire

Modifier Localisation :
Montréal
>

Les cinémas

ou

Les films

       
      ou
      Fermer X

      Désolé! Nous ne pouvons vous localiser.

      Suggestions:
      1- Vérifiez l'orthographe
      2- Entrez un code postal
      3- Entrez le nom d'une ville
      4- Entrez une adresse

      En DVD

      Cartographie des nuages

      Cloud Atlas

      Résumé

      Les destins interreliés d'un jeune notaire faisant une difficile traversée du Pacifique en 1849, d'un musicien ambitieux engagé comme assistant d'un illustre compositeur en 1936, d'une journaliste flairant un complot des pétrolières en 1973, d'un vieil éditeur tentant de s'évader de la maison de retraite où on l'a enfermé en 2012, d'une serveuse clonée interrogée pour activités révolutionnaires dans la Corée de 2144 et d'un gardien de chèvres fruste contraint d'héberger une visiteuse d'une civilisation plus avancée dans le Hawaii post-apocalyptique.

      Cote La Presse

      3/5

      Votre cote 101 votes

      3.7/5

      Fermer X

      Bande-annonce de Cartographie des nuages

      Vous avez vu le film?
      Faites-nous part de vos commentaires

      COTEZ CE FILM

      Légende

      • 5 etoile - exceptionnel
      • 4 etoile - Très bon
      • 3 etoile - Bon
      • 2 etoile - Passable
      • 1 etoile - À éviter

      DÉTAILS

      Date de sortie : 2012-10-26

      Classement : 13 ans +

      Pays : Allemagne

      Distributeur : Warner Bros.

      Date de sortie en DVD : 2013-05-14

      Genre : Chronique

      Durée : 172 min.

      Année : 2012

      Site officiel

      GÉNÉRIQUE

      Réalisation : Tom Tykwer,Andy Wachowski,Lana Wachowski

      Montage : Alexander Berner,Claus Wehlisch

      Scénario : Tom Tykwer,Andy Wachowski,Johnny Klimek,Lana Wachowski

      Photographie : Frank Griebe,John Toll

      Musique : Tom Tykwer,Reinhold Heil,Johnny Klimek

      D'après le roman de : David Mitchell

      ACTEURS

      Halle BerryHugh GrantJim SturgessSusan SarandonTom HanksHugo WeavingBen WhishawJames D'ArcyJim BroadbentDoona Bae

      Critique

      Cloud Atlas: nuageux avec percées de soleil

      Catherine 
      Catherine Schlager

      Surabondance. C'est le premier mot qui vient en tête après le visionnement de Cloud Atlas, mégaproduction très attendue de l'étrange trio formé par les frangins Wachowski (The Matrix) et le réalisateur allemand Tom Tykwer (Run Lola Run), et basée sur le best-seller de l'Anglais David Mitchell. Trop de personnages se côtoient, trop d'univers se juxtaposent, trop de récits s'entremêlent. Le tout, dans un trop long film. Trop, c'est trop!

      «Tout est relié», clame tant bien que mal Cloud Atlas, faux film choral qui n'est pas sans rappeler The Matrix, Le cinquième élément et même la série Lost, et qui se déroule à six époques sur près de 500 ans. Pas facile de résumer cette structure narrative éminemment complexe qui débute en 1849 lorsque Adam Ewing (Jim Sturgess) lutte pour survivre à la traversée des îles du Pacifique sur un bateau d'esclaves.

      L'histoire se poursuit à Cambridge en 1936 alors que le jeune compositeur Robert Frobisher (Ben Whishaw) souhaite mettre le point final à son oeuvre The Cloud Atlas Sextet. Dans le San Francisco de 1973, Luisa Rey (Halle Berry), une ambitieuse journaliste, tente de révéler au grand jour la corruption qui règne au sein d'une centrale nucléaire. Puis, en 2012, l'éditeur londonien Timothy Cavendish (Jim Broadbent) se retrouve bien malgré lui coincé dans une maison de retraite.

      Le délire scénaristique se poursuit dans le Séoul du futur de 2144 avec Sonmi-451 (Doona Bae), un clone féminin programmé pour obéir aux ordres comme ses consoeurs. Enfin, en 2346 à Hawaï, Zachry (Tom Hanks), revenu à un mode de vie plus primitif, fait partie des derniers survivants d'un cataclysme qui a ravagé la planète. Vous suivez encore?

      Maquillages et prothèses

      Difficile en effet de s'y retrouver dans ces histoires qui défilent sous nos yeux sans nous toucher réellement. Encore plus laborieux de ne pas perdre le fil du récit en tentant de reconnaître les acteurs (chacun incarnant plusieurs personnages) qui se cachent sous ces maquillages et ces prothèses qui leur donnent parfois des allures grotesques. Très crédible dans le rôle de Sonmi-451, la Sud-Corénne Doona Bae est pourtant risible dans la peau de cette aristocrate anglaise qui attend le retour de son mari. Tout comme Susan Sarandon en aborigène à Hawaï. Heureusement, la plupart des acteurs réussissent à se mouvoir d'un rôle à l'autre avec grâce et talent. On ne peut que les féliciter d'avoir relevé un défi aussi casse-gueule.

      Outre la performance des acteurs, Cloud Atlas, qui est davantage un exercice de style qu'un grand film, mérite ses trois étoiles grâce à son montage parallèle inspiré - Alexander Berner réussit à créer du sens dans ce fouillis scénaristique - et à ses scènes spectaculaires. Certaines images fortes, comme celle de ces milliers de corps sans tête qui pendent alignés sur un convoyeur dans le Séoul de 2144, continueront de nous hanter.
      D'abord jugé inadaptable pour le grand écran, Cloud Atlas aurait gagné à être séparé en plusieurs films. Le résultat aurait pu être beaucoup plus réussi. Dommage.

      * * *
      Drame de science-fiction de Lana Wachowski. Avec Tom Tykwer et Andy Wachowski. Avec Tom Hanks, Halle Berry, Jim Broadbent. 2h52.

      Cloud Atlas: lourds nuages

      Normand 
      Normand Provencher

      Le roman Cloud Atlas, du Britannique David Mitchell, a toujours été considéré comme impossible à adapter au cinéma en raison de sa complexité. Qu'à cela ne tienne, Lana et Andy Wachowsky, le duo derrière la trilogie Matrice, et Tony Tykwer (L'international) ont décidé d'aller de l'avant. Avec, comme résultat, une bourrative poutine spatiotemporelle, d'une durée excessive, où une chatte ne retrouverait pas ses petits.

      Cloud Atlas est une ambitieuse histoire kaléidoscopique qui explore cinq périodes de l'histoire de l'humanité se faisant écho, entre le XIXe siècle et l'année 2346. Avec, de surcroît, les mêmes acteurs jouant des rôles disparates.

      Cinq histoires qui se croisent et s'entrecroisent. Dans le Pacifique, en 1849, un médecin (Tom Hanks) tente d'escroquer un voyageur (Jim Sturgess). En 1936, Cambridge est le lieu d'un affrontement entre deux compositeurs (Jim Broadbent et Ben Whishaw). À San Francisco, en 1970, une journaliste (Halle Berry) cherche à faire la lumière sur les dessous du projet nucléaire d'un vil politicien (Hugh Grant). Dans le New Age kitsch d'un «Néo-Séoul» de 2144, une esclave (Doona Bae) cherche à recouvrer la liberté avec un complice (Sturgess). Sur une île postapocalyptique du XXIVe siècle, une voyageuse de l'espace (Berry) fait équipe avec un chef de tribu (Hanks) pour sauver ce qui reste de l'humanité.

      Comme on peut le voir, c'est costaud comme histoire, ce qui ne signifie pas que c'est réussi, d'autant plus que celle-ci s'étend sur deux heures 45 minutes. Tout cela pour en arriver à la conclusion que tout être humain, quelle que soit l'époque, est sur cette planète pour combler ses besoins d'amour et de liberté. Le message aurait aussi bien passé dans un court-métrage...

      À 100 millions $, l'un des films indépendants les plus chers de l'histoire, Cloud Atlas met la patience du spectateur à rude épreuve. On est ballotté entre les époques et une flopée de personnages inintéressants. On ne peut que se demander ce que Tom Hanks est allé faire dans cette galère, lui qui joue cinq personnages différents, certains risibles à cause des maquillages douteux.

      Cette décevante collaboration d'Andy et Lana (l'ex-Larry devenu transgenre...) Wachowsky, et de l'Allemand Tony Tykwer, pèche par un excès d'ambition. Humour et effets spéciaux de qualité sont au rendez-vous, mais ce n'est pas suffisant pour empêcher le naufrage. Au final, on ne peut qu'avoir une bonne pensée pour le monteur Alexander Berner, chargé de mettre un semblant d'ordre à ce fouillis.

      À noter que le film, chose rare pour une production américaine, est présenté en version originale anglaise sous-titrée.

      * *
      Cloud Atlas. Genre : drame fantastique. Réalisateurs : Lana Wachowski, Andy Wachowski et Tony Tykwer. Acteurs : Tom Hanks, Halle Berry, Jim Broadbent, Hugo Weaving, Jim Sturgess, Ben Whishaw, Susan Sarandon, Hugh Grant, James D'Arcy, Bae Doona. Classement : 13 ans. Durée : 2h43.

      On aime : l'audacieuse proposition, quelques traits d'humour.

      On n'aime pas : le scénario échevelé et confus, les personnages inintéressants, les maquillages douteux.

      publicité

      Commentaires ( 1 ) Faites-nous part de vos commentaires >

      Commentaire (1)

      Commenter cet article »

      • a wonderful movie
        my myntra

      Commenter cet article

      Vous désirez commenter cet article? Ouvrez une session | Inscrivez-vous

       

      Veuillez noter que les commentaires sont modérés et que leur publication est à la discrétion de l'équipe de Cyberpresse. Pour plus d'information, consultez notre nétiquette. Si vous constatez de l'abus, signalez-le.

      publicité

      10164:liste;1909714:box; 300_cinemaStandard.tpl:file;

      Critiques >

      publicité

      publicité

      la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

      publicité

      Autres contenus populaires