En DVD

Resident Evil - Le Châtiment

Resident Evil - Le Châtiment

Resident Evil - Retribution

Résumé

Ayant perdu ses pouvoirs surhumains lors d'un affrontement, Alice se réveille dans la Ruche, une forteresse souterraine de la compagnie Umbrella, responsable de la propagation d'un virus qui a transformé presque tous les habitants de la planète en zombies cannibales. Tandis que la militaire tente de s'évader, un commando localise le complexe dans un cimetière de sous-marins en Russie. Au moment où ses compagnons d'armes pénètrent à l'intérieur, Alice se fraie un chemin vers la surface en éliminant les nombreux assaillants lancés à ses trousses par le cerveau cybernétique surnommé la Reine rouge. La jeune femme découvre au passage de nouveaux indices sur son mystérieux passé et comprend mieux comment le virus s'est répandu de New York à Moscou. Rejoignant ses amis du commando, Alice se dirige vers Washington où une terrible surprise l'attend.

Cote La Presse

2/5

Votre cote 68 votes

3.4/5

Fermer X

Bande-annonce de Resident Evil - Le Châtiment

Vous avez vu le film?
Faites-nous part de vos commentaires

COTEZ CE FILM

Légende

  • 5 etoile - exceptionnel
  • 4 etoile - Très bon
  • 3 etoile - Bon
  • 2 etoile - Passable
  • 1 etoile - À éviter

DÉTAILS

Date de sortie : 2012-09-14

Classement : 13 ans + (violence, horreur)

Pays : Allemagne

Distributeur : Alliance Vivafilm

Date de sortie en DVD : 2012-12-21

Genre : Drame d'horreur

Durée : 97 min.

Année : 2012

Site officiel

GÉNÉRIQUE

Réalisation : Paul W.S. Anderson

Montage : Niven Howie

Scénario : Paul W.S. Anderson

Photographie : Glen MacPherson

Musique : tomandandy

ACTEURS

Milla JovovichOded FehrMichelle RodriguezKevin DurandSienna GuilloryLi Bingbing

Critique

L'Apocalypse selon Alice

Aleksi K. 
Aleksi K. Lepage

Le premier opus de la saga d'Alice au pays des mutants, lancé en 2002, n'avait pas vraiment séduit les amateurs de cinéma fantastique qui lui ont cherché, pour vite les trouver, des poux. Il s'agissait pourtant d'une série B sympathique, efficace et dynamique, en tous points supérieure aux épisodes subséquents qui n'auront attiré que les admirateurs du jeu vidéo et les amoureux de Milla Jovovich (soit, assez de monde pour créer une franchise).

Le réalisateur Paul W.S. Anderson reprend ici les commandes de ce cinquième Resident Evil, toujours fidèlement suivi par son actrice de femme, Mila Jovovich, ex-muse de Luc Besson. La bande-annonce promet gros. Et c'est ce qu'on a, du gros. Du gros, beaucoup, et en 3D. Resident Evil: Retribution est un épais condensé de tous les films précédents de la série.

Les tenants et aboutissants de l'intrigue n'intéresseront que les vrais geeks, les autres spectateurs n'allant assister à ce spectacle que pour avoir leur dose d'action, de frissons, de mitraillades et de monstres numériques. En cela, c'est réussi, en cela seulement. Après un bref et percutant préambule explicatif, on plonge immédiatement dans l'horreur absolue lors d'une scène assez réussie où la (fausse) vie quotidienne et familiale d'Alice est abruptement interrompue par l'arrivée soudaine des zombies dans son foyer, scène qui n'est pas sans rappeler l'ouverture fracassante de Dawn of the Dead (le remake de Zack Snyder, pas l'oeuvre originale de George Romero).

Puis, on revient dans l'univers cataclysmique de l'héroïne au passé trouble, ce monde d'apocalypse dirigé par une mystérieuse «reine rouge» et les sbires à la solde de la corporation Umbrella laquelle, testant un virus, n'a en vue que de réduire l'humanité entière en une gigantesque horde de morts-vivants mutants.

Ce film est tellement vide qu'en faire la critique est comme donner un avis sur le démo d'un jeu vidéo auquel on ne pourra même pas jouer. Les acteurs, statiques comme des personnages numériques, gigotent devant les écrans bleu et vert, l'air d'y croire. Zéro scénario. Zéro mise en scène. Zéro suspense. Zéro montée dramatique. Le 3D n'ajoute rien.

Resident Evil: Retribution **

Film fantastique de Paul W.S. Anderson. Avec Milla Jovovich, Michelle Rodriguez, Sienna Guillory. 1h35.

publicité

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires