En DVD

Hôtel Transylvanie

Hôtel Transylvanie

Hotel Transylvania

Résumé

Ne pouvant se consoler du décès de son épouse exécutée sommairement par une foule de mortels en colère, le comte Dracula, soucieux d'éviter un pareil sort à sa fille adorée Mavis, a ouvert en Transylvanie un hôtel où peuvent se réfugier tous les types de monstres. Mais Mavis fête maintenant ses 118 ans, ce qui veut dire qu'elle a désormais le droit de sortir de la propriété et de connaître le vaste monde. Surprotecteur, son père met au point une supercherie très élaborée afin de lui faire craindre les mortels et à l'inciter à demeurer dans l'hôtel. C'est alors que survient Jonathan, un jeune voyageur américain égaré en Transylvanie, qui demande l'hospitalité à Dracula. Malgré tous ses efforts, ce dernier ne peut empêcher Mavis de s'éprendre de ce garçon candide qui, à sa grand surprise, lui paraît bien inoffensif.

Cote La Presse

2.5/5

Votre cote 130 votes

3.9/5

Fermer X

Bande-annonce de Hôtel Transylvanie

Vous avez vu le film?
Faites-nous part de vos commentaires

COTEZ CE FILM

Légende

  • 5 etoile - exceptionnel
  • 4 etoile - Très bon
  • 3 etoile - Bon
  • 2 etoile - Passable
  • 1 etoile - À éviter

DÉTAILS

Date de sortie : 2012-09-28

Classement : Général

Pays : États-Unis

Distributeur : Columbia

Date de sortie en DVD : 2013-01-29

Genre : Film d'animation

Durée : 91 min.

Année : 2012

Site officiel

GÉNÉRIQUE

Réalisation : Genndy Tartakovsky

Montage : Catherine Apple

Scénario : Dan Hageman,Kevin Hageman

Musique : Mark Mothersbaugh

Voix : Adam Sandler,Kevin James,Steve Buscemi,Andy Samberg,Selena Gomez,Fran Drescher,Molly Shannon,David Spade,Jon Lovitz

ACTEURS

Critique

Hotel Transylvania : l'habit ne fait pas le monstre

Philippe Renaud

Alors qu'approche (déjà!) l'Halloween, Sony Pictures Animation met en scène un aréopage des monstres «classiques» du cinéma d'horreur dans une colonie de vacances nommée Hotel Transylvania, comédie d'animation 3D plutôt chiche en bons gags. Dommage, ce n'était pourtant pas le matériel qui manquait.

Dracula (la voix d'Adam Sandler, méconnaissable avec son accent est-européen) a fait construire son hôtel pour accueillir et chouchouter ses semblables, c'est-à-dire des monstres persécutés.

Las de se faire traquer par l'homme, le loup-garou Wayne (l'un des meilleurs personnages de la bande, avec la voix de Steve Buscemi), Frank le Frankenstein, Griffin l'homme invisible et Murray, la momie obèse (la voix est celle de Cee Lo Green) ont en effet besoin de vacances, loin des fourches, des gousses d'ail et des torches de leurs détracteurs.

C'est donc l'heure des retrouvailles annuelles pour l'anniversaire de Mavis (Selena Gomez) - son 118e! -, la «jeune» fille de l'hôte Dracula. Pour sa majorité (dans la vie d'un monstre), elle ne souhaite qu'une chose: voyager, s'évader, voir le monde. Même rencontrer l'humain, au grand dam de son père. Une première expérience dans le village voisin (arrangée par papa Dracula...) l'aura plutôt convaincue de la nature malveillante de l'homme.

Jusqu'à ce que débarque dans cet hôtel réputé introuvable un jeune voyageur avec son sac à dos, perdu dans ce coin de pays inhospitalier. Le sympathique Jonathan (Andy Samberg) est vite pris en charge par Dracula, qui cherche à le cacher à sa clientèle et, surtout, à sa fille Mavis.

Cette histoire de grandeur d'âme et de père protecteur à l'endroit de sa fille ne se devinant pas au premier regard a été racontée maintes fois auparavant (au cinéma, entre autres). Surtout, mieux racontée: une fois les personnages présentés, le récit a du mal à prendre de l'élan. Le scénario tombe à plat avec des scènes légères et convenues qui n'ajoutent pas grand-chose à l'histoire (la scène dans la piscine, notamment) et qui - le comble pour une comédie - ne font pas beaucoup rigoler.

Les gags visuels sont les meilleurs; Genndy Tartakovsky, qui signe ici un premier long métrage, avait fait belle impression dans le domaine de l'animation en signant les séries, visuellement fortes, Samurai Jack et Star Wars: Clone Wars. On reconnaît son style dans les traits clairs et simplement définis des personnages, eux-mêmes bien représentés dans leur univers: Frankenstein a l'air d'un employé de bureau, Wayne le loup-garou débarque avec sa femme et sa «portée» d'une douzaine d'enfants-garous, et les employés de l'hôtel, tous des zombies débiles et peu dégourdis, provoquent les meilleurs gags du film.

Que les parents soient rassurés: après la toute première scène où Dracula se fâche rouge, les monstres de Tartakovsky n'ont rien pour effrayer les enfants. Les tout-petits trouveront sans doute plus de plaisir à regarder Hotel Transylvania que leurs aînés.

* * 1/2
Hotel Transylvania. Film d'animation 3D de Genndy Tartakovsky. Avec les voix de Adam Sandler, Selena Gomez, Andy Samberg, Jon Lovitz. 1h30.

publicité

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires