À l'horaire

Modifier Localisation :
Montréal
>

Les cinémas

ou

Les films

       
      ou
      Fermer X

      Désolé! Nous ne pouvons vous localiser.

      Suggestions:
      1- Vérifiez l'orthographe
      2- Entrez un code postal
      3- Entrez le nom d'une ville
      4- Entrez une adresse

      En DVD

      Sparkle

      Sparkle

      Résumé

      Detroit, 1968. Sparkle n'ose s'avouer qu'elle rêve d'être une star. Elle et ses soeurs Dolores et Sister ont pourtant la musique dans le sang, comme autrefois leur mère, une dévote autoritaire qui les a élevées seule. À la faveur d'un concours dans une boîte de nuit, les trois jeunes femmes se retrouvent dans la mire de Stix, un aspirant gérant qui, à force de conviction, les amène à multiplier les apparitions sur scène. Bien que Sparkle écrive et compose les chansons de leur petite formation, toute l'attention va à Sister, une beauté narcissique qui succombe vite aux avances d'un humoriste populaire. Chassée de la maison par sa mère, Sister sombre dans la drogue et compromet l'avenir du groupe. Sparkle surmontera-t-elle cette épreuve?

      Cote La Presse

      2/5

      Votre cote 8 votes

      2.3/5

      Fermer X

      Bande-annonce de Sparkle

      Vous avez vu le film?
      Faites-nous part de vos commentaires

      COTEZ CE FILM

      Légende

      • 5 etoile - exceptionnel
      • 4 etoile - Très bon
      • 3 etoile - Bon
      • 2 etoile - Passable
      • 1 etoile - À éviter

      DÉTAILS

      Date de sortie : 2012-08-17

      Classement : Général

      Pays : États-Unis

      Distributeur : Columbia

      Date de sortie en DVD : 2012-11-30

      Genre : Drame musical

      Durée : 116 min.

      Année : 2012

      Site officiel

      GÉNÉRIQUE

      Réalisation : Salim Akil

      Montage : Terilyn A. Shropshire

      Scénario : Mara Brock Akil

      Photographie : Anastas N. Michos

      ACTEURS

      Carmen EjogoMike EppsDerek LukeJordin SparksTika SumpterWhitney Houston

      Critique

      Sparkle : des adieux de Whitney

      Philippe Renaud

      Drôle de destin pour ce drame musical et humain dans lequel Whitney Houston offre son ultime performance, sur film comme sur disque. Fan du film original de 1976, Houston avait acquis, via sa boîte de production, les droits du remake, qu'elle espérait lancer il y a dix ans. Or, le rôle de Sparkle devait alors revenir à la jeune chanteuse Aaliyah... décédée dans un crash d'avion en 2001. Aujourd'hui, c'est la révélation d'American Idol Jordan Sparks qui incarne Sparkle.

      Elle n'est pas actrice, Jordan Sparks, et ça paraît. Idem pour Whitney Houston, pas particulièrement inspirée, ni inspirante, dans le rôle de la mère poule, un peu marâtre et très pieuse. Heureusement que la jeune Sparks peut compter sur les actrices qui incarnent ses deux soeurs, Sister (Carmen Ejojo) et Delores (Tika Sumpter), pour nous aider à croire à ce trio vocal façon Motown - dans le film original de 1976, ces Sister & The Sisters étaient inspirées de la vie des Supremes. Mais puisque le récit diverge de manière souvent assez radicale à celui du film original, on fera plutôt la comparaison entre ce deuxième long métrage de l'Américain Salim Akil et le Dreamgirls (2006) de Bill Condon. Comme ce dernier, Akil campe Sparkle dans la fin des années 60 et tente d'allier une histoire de Cendrillon de la pop à un drame. De plus, les deux films donnent un rôle prépondérant à une pop star - Beyoncé dans Dreamgirls ou encore Jennifer Hudson, qui fut aussi une concurrente d'American Idol alors à son premier rôle au cinéma.

      Cette comparaison n'avantagera pas Sparkle, un film incroyablement maladroit - quand on entend rigoler durant la scène la plus dramatique du film, c'est qu'il y a un problème... Pendant la première demi-heure, on est dans le récit d'un trio de chanteuses qui aspire à la gloire. Puis, brusquement, on tombe dans un tout autre film où la musique et la gloire n'ont plus d'importance à côté du drame conjugal qui nous surprend.

      Reste alors l'argument musical du film. À la fin, Whitney Houston offre un touchant numéro gospel, superbement filmé. Les nouvelles chansons signées R. Kelly ne sont certes pas à la hauteur de la trame sonore originale signée Curtis Mayfield, mais les quatre compositions que l'on lui reprend donnent du tonus et de la crédibilité à cette histoire débalancée.

      * *
      SPARKLE. Drame de Salim Akil avec Jordan Sparks, Whitney Houston, Carmen Ejojo. 1h56.

      publicité

      Commentaires ( 1 ) Faites-nous part de vos commentaires >

      Commentaire (1)

      Commenter cet article »

      • C'est un film musical... donc c'est normal que l'histoire soit un peu réduite mais le show est bon et impossible de retenir ses larmes avec une Whitney Houston si vivante.
        Je crois qu'il faut vraiment voir la version anglaise pour les répliques de Whitney H.

      Commenter cet article

      Vous désirez commenter cet article? Ouvrez une session | Inscrivez-vous

       

      Veuillez noter que les commentaires sont modérés et que leur publication est à la discrétion de l'équipe de Cyberpresse. Pour plus d'information, consultez notre nétiquette. Si vous constatez de l'abus, signalez-le.

      publicité

      10164:liste;1909714:box; 300_cinemaStandard.tpl:file;

      Critiques >

      publicité

      publicité

      la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

      publicité

      Autres contenus populaires