Les prises de profits des investisseurs font reculer le TSX

Partager

La Bourse de Toronto a clôturé lundi en baisse, les investisseurs ayant... (Photo: AP)

Agrandir

Photo: AP

Malcolm Morrison
La Presse Canadienne
Toronto

La Bourse de Toronto a clôturé lundi en baisse, les investisseurs ayant effectué des prises de profits pour donner suite aux solides gains de la semaine dernière. L'attention des opérateurs a en outre semblé délaisser les chicanes politiques entourant la dette américaine pour se tourner sur les résultats financiers à être dévoilés par les entreprises ces prochaines semaines.

L'indice composé S&P/TSX a retraité de 41,26 points pour terminer la séance à 12 499,55 points, rendant ainsi une importante partie de la progression de près de deux pour cent engrangée la semaine dernière. La Bourse de croissance TSXV a glissé de 4,33 points à 1223,89 points.

Le dollar canadien a conservé l'élan qu'il a pris vendredi avec la publication des chiffres sur le marché de l'emploi, s'adjugeant 0,14 cent US pour terminer à 101,45 cents US.

Les indices américains ont aussi cédé du terrain, la moyenne Dow Jones des valeurs industrielles ayant échappé 50,92 points à 13 384,29 points, après s'être emparée de près de quatre pour cent la semaine dernière. L'indice composé du Nasdaq a rendu 2,85 points à 3098,81 points, tandis que l'indice composé S&P 500 a perdu 4,58 points à 1461,89 points.

Les marchés boursiers ont avancé la semaine dernière après que les politiciens du Congrès américains se soient entendus sur un projet de loi pour éviter de sombrer dans le «précipice fiscal», cette combinaison de hausses d'impôts et de réductions de dépenses qui auraient pu entrer automatiquement en vigueur au début 2013.

Les investisseurs se tournent maintenant vers la nouvelle saison des résultats trimestriels d'entreprises aux États-Unis, dont le coup d'envoi sera donné mardi, après la fermeture des marchés, par le géant des ressources naturelles Alcoa.

Les résultats financiers du producteur d'aluminium sont pratiquement considérés comme un indicateur pour les autres résultats à venir, parce que ses produits sont utilisés dans une grande variété d'industries.

Alcoa a subi une certaine pression avec le ralentissement mondial du secteur de la fabrication, particulièrement avec le recul de la demande en provenance de la Chine la semaine dernière.

«On s'attend à un profit, mais à un petit profit», a expliqué Craig Fehr, spécialiste des marchés canadiens chez Edward Jones à St. Louis.

«Mais les marchés observeront la situation pour détecter ce qu'elle signifie pour la demande d'aluminium, ce qui a des implications pour la croissance chinoise et pour la demande extérieure autour du monde. Plus l'environnement international aura l'air bon du point de vue des marchés émergents, plus les perspectives pour le marché canadien et l'économie seront bonnes.»

Le secteur aurifère a affiché les plus importantes baisses pour le TSX, avec un recul d'environ 1,5 pour cent. Le cours du lingot d'or a cédé du terrain pour une troisième séance d'affilée, perdant 2,60 $ US à 1646,30 $ US l'once à New York. L'action de Goldcorp a effacé 62 cents à 34,69 $.

Le secteur de l'énergie du parquet torontois a retraité de 0,65 pour cent, même si le cours du pétrole brut a avancé de 10 cents US à 93,19 $ US le baril à la Bourse des matières premières de New York. L'action de Suncor Énergie a effacé 35 cents à 33,23 $, tandis que celle de Talisman Energy a perdu 27 cents à 11,62 $.

Le secteur minier a clôturé la séance sur un recul de 0,14 pour cent, le cours du cuivre s'étant déprécié de deux cents US à 3,68 $ US la livre à New York. Le titre de HudBay Minerals a grimpé de 35 cents à 11,19 $ tandis que celui de Thompson Creek Metals a gagné 16 cents à 4,43 $.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer