Barbra Streisand, sans langue de bois

En entrevue pour la une du Variety cette semaine, Barbra Streisand se... (Photo archives Reuters)

Agrandir

Photo archives Reuters

En entrevue pour la une du Variety cette semaine, Barbra Streisand se confie sur tout et sans langue de bois. Trump, Hillary Clinton, le contrôle des armes à feu, la violence envers les femmes et... le clonage de ses chiens!

L'interprète compare le mouvement #metoo au cri de l'animateur du film Network: «I am mad as hell and l'm not gonna take it anymore!»

«Les femmes sont fatiguées de se faire rabaisser et traiter avec condescendance, dit-elle. Lorsque les femmes se tiennent debout et sont solidaires, elles peuvent devenir puissantes. »

Streisand évoque aussi son expérience comme réalisatrice dans le boys club à Hollywood. L'actrice, qu'on n'a pas vue au cinéma depuis 2012 (The Guilt Trip), aimerait jouer uniquement deux rôles: Mama Rose (Gypsy) et la légendaire comédienne Sarah Bernhardt.

Pour lire l'entrevue du Variety en anglais: http://variety.com/2018/film/news/barbra-streisand-hillary-clinton-donald-trump-al-franken-1202710622/

La vidéo: http://variety.com/2018/film/news/barbra-streisand-oscars-sexism-in-hollywood-clone-dogs-1202710585/#comments




Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer