Un mandat d'arrestation contre Justin Bieber est révoqué

Justin Bieber... (PHOTO ARCHIVES AP)

Agrandir

Justin Bieber

PHOTO ARCHIVES AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Buenos Aires, Argentine

Un mandat d'arrestation lancé contre Justin Bieber en lien avec une présumée attaque contre un photographe qui serait survenue à Buenos Aires en 2013 a été révoqué, mais les accusations portées contre lui sont toujours en vigueur, a révélé un employé de la cour, mercredi.

L'employé a confirmé la décision sous le couvert de l'anonymat parce qu'il n'avait pas l'autorisation de divulguer l'information.

Le juge Alberto Julio Banos avait ordonné la «détention immédiate» de Bieber et de deux de ses gardes du corps en lien avec l'attaque présumée.

Bien que le mandat d'arrestation initialement lancé par Interpol en avril ait été révoqué, les accusations portées contre lui n'ont pas été abandonnées et une date devrait être fixée pour un interrogatoire, a indiqué la source.

Justin Bieber a été accusé d'avoir envoyé ses gardes du corps attaquer un photographe posté devant une boîte de nuit de Buenos Aires pendant sa tournée sud-américaine en 2013. Au cours du même voyage, le chanteur avait dû s'excuser pour avoir abîmé le drapeau argentin sur scène, en plus d'avoir eu des problèmes avec les autorités pour de présumés actes de vandalisme au Brésil et en Colombie.

Le chanteur n'est jamais retourné en Argentine pour faire face aux accusations.

Le photographe argentin Diego Pesoa affirme avoir été battu le 9 novembre 2013 par les gardes du corps du chanteur.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer