La police australienne se moque de Nickelback

Le groupe Nickelback... (PHOTO ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

Le groupe Nickelback

PHOTO ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Presse Canadienne
Toronto

Un service de police australien s'est payé la tête du groupe canadien Nickelback sur les réseaux sociaux, au moment où la formation est en tournée dans ce pays.

Une fausse affiche de «personne recherchée» mise en ligne par le service de police de Queensland montre une image du groupe accompagnée des mots: «Attention, recherchés pour crimes contre la musique».

Sous l'image, on peut lire que: «la police est à la recherche de ces hommes, qui se feraient passer pour des musiciens autour de (la ville de) Boondall ce soir».

On termine avec un avertissement d'«éviter le secteur. Il pourrait être dangereux pour votre ouïe et votre réputation».

Les commentaires sur la publication ont été mitigés: certains ont applaudi la blague tandis que d'autres ont critiqué le service de police et que certains fans ont affirmé qu'il s'agissait d'une forme d'intimidation.

Nickelback a vendu plus de 50 millions d'albums à travers le monde, mais compte aussi son lot de détracteurs.

Le groupe a transporté sa tournée No Fixed Address à Brisbane, mercredi, et jouera à Sydney vendredi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer