Justin Bieber n'a pas pu compléter ses travaux communautaires

Justin Bieber a mentionné du temps en studio... (Photo Zacharie Scheurer, Archives AP)

Agrandir

Justin Bieber a mentionné du temps en studio et l'enregistrement de plusieurs émissions de télévision comme raisons pour ne pas avoir complété les travaux.

Photo Zacharie Scheurer, Archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Anthony McCartney
Associated Press
LOS ANGELES

Une blessure à la cheville a empêché Justin Bieber de terminer les heures de travaux communautaires auxquelles il avait été condamné pour avoir lancé des oeufs sur la maison de son voisin, l'an dernier.

Dans un rapport déposé mardi, des responsables de probation ont indiqué que le chanteur avait affirmé qu'il s'était fait une entorse à la cheville durant une partie de soccer et qu'il ne pouvait pas compléter les cinq jours de travaux communautaires prévus au début janvier. Bieber a fourni un rapport d'un chiropraticien disant qu'il ne devait pas être debout sur ses jambes durant une semaine.

L'avocate Shawn Holley a affirmé mardi à un juge qu'elle s'attendait à ce que son client soit en mesure de compléter les travaux communautaires et la thérapie de gestion de la colère, les dernières conditions de sa peine à remplir, d'ici la prochaine audience, le 11 mai.

Le jeune chanteur a aussi mentionné du temps en studio et l'enregistrement de plusieurs émissions de télévision comme raisons pour ne pas avoir complété les travaux.

Le juge de la Cour suprême Leland B. Harris a affirmé que le rapport était favorable au chanteur et a suivi la recommandation des autorités de probation d'accorder plus de temps à Justin Bieber pour remplir les conditions.

En juillet dernier, il n'a pas contesté les accusations de vandalisme qui pesaient sur lui en Californie. Il a été condamné à effectuer cinq jours de travaux communautaires, à assister à 12 sessions de gestion de la colère, et à payer 80 900$ US à son voisin pour les dommages causés à sa demeure. Il a payé le dédommagement et a complété neuf sessions de thérapie. Selon le rapport, Justin Bieber a fait preuve de collaboration et «a exprimé un désir sincère d'être plus assidu pour compléter la thérapie de gestion de la colère et les travaux communautaires».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer