La police enquête sur le petit ami de la fille de Whitney Houston

Bobbi Kristina Brown et Nick Gordon.... (Photo Jordan Strauss, Invision/Archives AP)

Agrandir

Bobbi Kristina Brown et Nick Gordon.

Photo Jordan Strauss, Invision/Archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
WASHINGTON

La police a ouvert une enquête criminelle centrée sur le petit ami de Bobbi Kristina Brown, fille de la défunte légende de la soul Whitney Houston qui a été retrouvée inconsciente il y a une semaine dans sa baignoire, ont indiqué samedi des médias américains.

La chaîne de télévision CNN et le site spécialisé dans les célébrités TMZ ont indiqué qu'une «enquête criminelle active» était en cours visant Nick Gordon, le petit-ami de la jeune fille de 21 ans. Le couple se présentait comme mari et femme mais la famille de Bobbi Kristina a affirmé ces derniers jours qu'ils n'étaient en réalité pas mariés.

Les policiers soupçonnent un «acte criminel» car la jeune fille présente «certaines blessures qui ont aiguisé leur intérêt», a ainsi rapporté TMZ, sans préciser la nature de ces blessures.

De son côté, CNN faisant référence à une source proche de la famille a souligné que Bobbi Kristina «a des blessures qui doivent toujours être expliquées».

Elle a été retrouvée inconsciente le 31 janvier dans une baignoire remplie d'eau dans la maison qu'elle partageait avec Nick Gordon près d'Atlanta, en Géorgie.

Une porte-parole de la police de Roswell avait expliqué qu'elle était «sans réaction, ce qui veut dire qu'elle ne respirait pas et qu'elle n'avait pas de pouls».

Selon les médias, qui précisent que Bobbi Kristina a été placée dans un coma artificiel, les soupçons de la police proviennent également du fait qu'elle était sur le ventre, le visage dans l'eau, lorsqu'elle a été retrouvée.

TMZ a écrit que plusieurs sources ont évoqué des précédents de violence au sein du couple et que la police s'intéressait à une possible altercation une heure avant que la jeune femme ne soit découverte.

Cet incident rappelle la noyade accidentelle de sa mère dans des circonstances analogues à Los Angeles le 11 février 2012 dans l'hôtel Beverly Hilton à la veille de la soirée des Grammy's, le gala annuel qui récompense les artisans de l'industrie de la musique.

Les médecins légistes ont conclu à une mort accidentelle par noyade, avec la consommation de cocaïne et des problèmes cardiaques comme facteurs participants.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer