20e Bal de la Jonquille : dans l'univers de Gatsby

  • L'hôtesse de la soirée, Julie du Page, avec la productrice de l'événement, Alison Silcoff. Les deux femmes se sont inspirées du thème des années 20 pour leurs tenues vestimentaires. (Photo: Catherine Lefebvre, collaboration spéciale)

    Plein écran

    L'hôtesse de la soirée, Julie du Page, avec la productrice de l'événement, Alison Silcoff. Les deux femmes se sont inspirées du thème des années 20 pour leurs tenues vestimentaires.

    Photo: Catherine Lefebvre, collaboration spéciale

  • 1 / 5
  • La finaliste de La Voix Charlotte Cardin-Goyer était accompagnée du candidat de Star Académie Olivier Dion: «Je suis super excitée, c'est mon premier bal!», a dit la jeune femme. (Photo: Catherine Lefebvre, collaboration spéciale)

    Plein écran

    La finaliste de La Voix Charlotte Cardin-Goyer était accompagnée du candidat de Star Académie Olivier Dion: «Je suis super excitée, c'est mon premier bal!», a dit la jeune femme.

    Photo: Catherine Lefebvre, collaboration spéciale

  • 2 / 5
  • L'an dernier, la nouvelle chroniqueuse pour La Presse+, Virginie Coossa (à droite), était l'hôtesse du Bal de la Jonquille. Son amie Marie-Annick Boisvert a dit: «Par la qualité des gens que l'on retrouve et le décor, il s'agit d'un des plus prestigieux événements à Montréal.» (Photo: Catherine Lefebvre, collaboration spéciale)

    Plein écran

    L'an dernier, la nouvelle chroniqueuse pour La Presse+, Virginie Coossa (à droite), était l'hôtesse du Bal de la Jonquille. Son amie Marie-Annick Boisvert a dit: «Par la qualité des gens que l'on retrouve et le décor, il s'agit d'un des plus prestigieux événements à Montréal.»

    Photo: Catherine Lefebvre, collaboration spéciale

  • 3 / 5
  • L'animatrice Esther Bégin a rappelé qu'«un Canadien sur trois est touché par le cancer» et qu'il est donc important d'amasser le plus d'argent possible pour la recherche. Elle était avec son conjoint, John Parisella. (Photo: Catherine Lefebvre, collaboration spéciale)

    Plein écran

    L'animatrice Esther Bégin a rappelé qu'«un Canadien sur trois est touché par le cancer» et qu'il est donc important d'amasser le plus d'argent possible pour la recherche. Elle était avec son conjoint, John Parisella.

    Photo: Catherine Lefebvre, collaboration spéciale

  • 4 / 5
  • Dominique Bertrand (à droite) avec la présidente de la Financière Sun Life, Isabelle Hudon: «Nous sommes ici pour la cause, puisque nous connaissons tous quelqu'un qui a livré un combat contre le cancer», a dit l'animatrice et ancien mannequin. (Photo: Catherine Lefebvre, collaboration spéciale)

    Plein écran

    Dominique Bertrand (à droite) avec la présidente de la Financière Sun Life, Isabelle Hudon: «Nous sommes ici pour la cause, puisque nous connaissons tous quelqu'un qui a livré un combat contre le cancer», a dit l'animatrice et ancien mannequin.

    Photo: Catherine Lefebvre, collaboration spéciale

  • 5 / 5

Partager

Pour le 20e Bal de la Jonquille, les concepteurs ont choisi de transporter les convives dans les années folles, plus précisément dans l'univers de Gatsby le magnifique.

Le roman américain était au coeur de cette soirée qui a permis à la Société canadienne du cancer d'amasser près de 2 millions de dollars.

Chaque année, la productrice de cet événement, Alison Silcoff, travaille d'arrache-pied pour offrir une soirée haute en couleur.

L'an dernier, à Chicago, elle a d'ailleurs reçu trois prix au Gala international des événements spéciaux, dont celui du meilleur événement de collecte de fonds.

Parmi les 700 invités se trouvait l'ancien premier ministre du Québec Jean Charest, qui a mentionné que le Bal de la Jonquille est «un des plus beaux événements à Montréal».




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer