DVD/Orphan Black: bien au-delà du simple truc ****

La PresseSonia Sarfati 4/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Sonia Sarfati
La Presse

D'abord, on se dit que ce sera intéressant à regarder pour le «truc». Tatiana Maslany serait, au dire de plusieurs, formidable dans le rôle de Sarah la délinquante dure à cuire. Et d'Alison la soccer mom. De Cosima la scientifique. D'Helena la tueuse ukrainienne. Et, au passage, de Beth la détective, de Katja l'Allemande aux cheveux rouges, de la mystérieuse et froide Rachel.

Oui, la comédienne les incarne toutes. Car Sarah, le pivot d'Orphan Black, est un clone. Et, au cours de la première saison de cette excellente série canadienne (10 épisodes, en anglais avec sous-titres anglais), elle rencontre - de près ou de (très) loin - une dizaine de ses pareilles. Pareilles voulant ici dire identiques.

Rapidement, on se rend alors compte de deux choses.

Premièrement, la rumeur concernant le talent de l'actrice est ô combien fondée. Elle se transforme physiquement pour passer de la punk rebelle à la banlieusarde à queue de cheval, de la geek aux dreads et aux lunettes à la meurtrière au teint blafard et à la chevelure blondasse. Elle change d'accent. De démarche. De gestuelle. Et même d'énergie: ce qu'elle dégage change... pas seulement entre deux scènes, mais au sein de la même, puisqu'elle se donne régulièrement la réplique. L'illusion est parfaite.

Deuxièmement, l'histoire nous prend rapidement à la gorge. Elle est solide, fascinante, complexe, pleine de rebondissements inattendus. Elle met en scène des personnages secondaires attachants (Kira, la fille de Sarah, et Felix, artiste, gai, prostitué avec qui Sarah a grandi), mystérieux (Paul, le petit ami de Beth qui s'attache à Sarah, et Siobhan, la femme qui a élevé Sarah et Felix) ou devant lesquels on ne sait sur quel pied danser (le détective Bell, ancien partenaire de Beth, et Delphine, scientifique aux intentions et désirs troubles qu'incarne Évelyne Brochu).

Ensemble, Tatiana Maslany en tête (et en plusieurs exemplaires), ils avancent en terrain miné, car quelqu'un assassine les clones. Ils tentent de trouver les origines de Sarah et des autres. Le tout menant à un cliffhanger haletant... dont la suite sera révélée dès le 19 avril, puisque la diffusion de la deuxième saison commence alors sur Space. Mais la rafale demeure le meilleur moyen de consommer cette course contre la montre, cette partie de chat et de souris, cette joute mortelle sans aucun temps mort.

___________________________________________________________________________________

* * * *

ORPHAN BLACK 1. CRÉÉE PAR GRAEME MANSON ET JOHN FAWCETT. AVEC TATIANA MASLANY, DYLAN BRUCE, JORDAN GAVARIS, KEVIN HANCHARD, ÉVELYNE BROCHU.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer