SÉRIE DVD/Games of Thrones 3: épique dans la grandeur et la douleur

La PresseSonia Sarfati 4/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Sonia Sarfati
La Presse

Il n'y a pas à dire, Game of Thrones conjugue à merveille les 3 «s» du succès: sang, sexe et... remplaçons le sport par la solidité (du récit, des personnages). Le tout, dans un univers complexe et superbement représenté (la direction artistique est somptueuse), différent du nôtre, mais assez semblable pour qu'on s'y «reconnaisse», avec juste assez de fantasy pour que ceux que ce genre rebute ne «voient» que l'aspect (pseudo) historique de l'ensemble.

Cette troisième saison (10 épisodes, en anglais ou en français), qui arrive aujourd'hui sur le marché, ne fait pas exception.

Les intrigues politiques et les jeux du pouvoir, l'exploration de relations amoureuses ou amicales ou familiales, les quêtes, la grandeur des uns et la décadence des autres, tout cela est au programme. Coulant de mieux en mieux puisque la première saison a présenté les gens, les lieux et les enjeux (tous, très nombreux).

Mais là où elle se distingue, c'est dans son implacable façon d'enfoncer le clou dans quelques cercueils. On le sait depuis la décapitation de Ned Stark dans la première saison, nul n'est à l'abri dans l'univers créé par George R.R. Martin. La différence, cette fois, est que nous avons fait un bout de chemin en compagnie de ceux que l'on va voir disparaître ici. Il y aura des deuils à faire.

Autrement, côté intrigues, il se développe quelque chose de formidable au sein de ce tandem dépareillé que forment le beau Jaime Lannister et la géante Brienne de Tarth; le destin de la jeune Arya est toujours aussi bien mené; et celui de ses jeunes frères, que tout le monde croit morts, de mieux en mieux approfondi.

Du côté de King's Landing, Tyrion (Peter Dinklage, yé!) occupe la place qui lui est due - la première dans nos coeurs... qu'il partage avec Jon Snow (Kit Harington), qui avance à présent au nord du Mur.

De l'autre côté des grandes eaux, Daenerys Targaryen aux cheveux d'or et aux trois dragons continue à préparer sa reconquête des Sept Royaumes.

Enfin, oui, Game of Thrones est la série la plus piratée. N'empêche, elle est aussi de celles qu'il vaut le coup d'acheter ou de louer. Car quand HBO «met le paquet», la table est mise pour un festin.

Ainsi, non seulement le coffret est-il magnifique (en particulier celui qui regroupe les versions sur Blu-ray, DVD et copie numérique), mais les suppléments y sont aussi innombrables, pertinents et passionnants.

À ne pas manquer, le résumé en 14 minutes de la saison 2 et l'exploration - en compagnie des acteurs et des concepteurs sur tous les plans - de The Rains of Castamere, épisode inoubliable s'il en est un. Si puissant que le suivant, qui clôt la saison et devrait résonner jusqu'au début de la suivante, paraît malheureusement plus faible.

* * *

GAME OF THRONES. CRÉÉE PAR DAVID BENIOFF ET B.D. WEISS À PARTIR DE L'OEUVRE DE GEORGE R.R. MARTIN. AVEC PETER DINKLAGE, NIKOLAJ COSTER-WALDAU, LENA HEADEY, KIT HARINGTON.




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer