Dans les coulisses du Show de Rousseau

Stéphane Rousseau a donné hier soir le coup... (Photo Catherine Lefebvre, collaboration spéciale)

Agrandir

Stéphane Rousseau a donné hier soir le coup d'envoi de son nouveau talk-show sur les ondes de V.

Photo Catherine Lefebvre, collaboration spéciale

Stéphane Rousseau a donné hier soir le coup d'envoi de son nouveau talk-show sur les ondes de V. La Presse a assisté, dimanche soir, à l'enregistrement du tout premier Show de Rousseau aux côtés d'une équipe aussi fébrile qu'enthousiaste de dévoiler ce nouveau rendez-vous télévisuel.

La Presse a assisté, dimanche soir, à l'enregistrement... (Photo Catherine Lefebvre, collaboration spéciale) - image 1.0

Agrandir

La Presse a assisté, dimanche soir, à l'enregistrement du tout premier Show de Rousseau.

Photo Catherine Lefebvre, collaboration spéciale

Pour le tournage de la première du Show... (Photo Catherine Lefebvre, collaboration spéciale) - image 1.1

Agrandir

Pour le tournage de la première du Show de Rousseau, l'équipe technique n'aura bénéficié que de neuf heures pour être prête.

Photo Catherine Lefebvre, collaboration spéciale

15 h - MONTAGE À L'ASTRAL

L'équipe technique s'affaire depuis 6 h du matin à monter le décor et le plateau de tournage du Show de Rousseau. Elle n'aura bénéficié que de neuf heures pour être prête à tourner. « On avait six heures de moins pour s'installer à L'Astral à cause de la Nuit blanche à Montréal en lumière. Alors, on a décidé de mettre à contribution tous les corps de métier en même temps pour y arriver », explique la productrice déléguée du Show de Rousseau, Karine Proulx.

15 h 30 - DÉBUT DE LA RÉPÉTITION

La répétition est l'occasion pour Stéphane Rousseau de prendre ses repères avant l'enregistrement de l'émission, comme si elle était en direct (ou live to tape dans le jargon télévisuel). Presque aucun montage ne sera ainsi effectué avant la diffusion, le lendemain soir, de la quotidienne. « Ça prend un certain temps avant de trouver ses marques, lance Stéphane Rousseau. J'ai envie que l'émission me ressemble. J'aime être challengé et c'est un tout nouveau terrain de jeu pour moi. J'ai toujours fait des choses très festives et légères. Là, c'est plus près de moi. Ça demande une certaine maturité pour animer un talk-show et recevoir un peu tout le monde », précise l'animateur.

Complice de Stéphane Rousseau, Sonia Cordeau apprivoise pas à pas son rôle au sein de l'émission. « Tout est nouveau pour moi ! Même le fait d'être moi-même. Jusqu'ici, j'ai surtout fait des personnages, et quelques chroniques assez décalées. Pour Le show de Rousseau, j'essaie de garder ça proche de moi, avec mon humour, ma spontanéité et, bien sûr, des trucs scriptés d'avance. C'est dur, mais il faut assumer tout cela », confie Sonia Cordeau, qui peut compter sur les textes écrits par deux auteurs et diffusés sur son télésouffleur.

Le numéro de variétés prévu ce soir-là devait être réglé au quart de tour avant l'enregistrement. Marc Labrèche, Stéphane Rousseau et Sonia Cordeau ont répété avec les danseurs Yoherlandy Teijero Garcia, Danny Amaral De Matos, Jonathan Roumain, Anne-Julie Proulx, Stefanie Fournier et Lauri-Ann Lauzon sous le regard de la chorégraphe Maud St-Germain.

« Stéphane voulait faire un numéro de variétés avec Marc Labrèche, car il avait adoré l'expérience à Juste pour rire. Ç'a été très spontané comme choix. Marc a été super généreux et est venu répéter deux fois les chorégraphies. Il nous a proposé une chanson sur laquelle on a écrit des paroles », explique la consultante au contenu Julie Lamontagne.

Pendant que la répétition suit son cours, l'équipe de recherchistes (Éric Lambert, Benoit Pellerin et Ariane Filiatre) s'affaire. Le rédacteur en chef Étienne Marcoux peut compter sur trois auteurs (Julien Tremblay, Sébastien Hurteau, Rémi Bellerive), mais aussi sur l'expérience de Stéphane Rousseau à l'écriture. « La grosse différence entre l'équipe du Show de Rousseau et celle d'En mode Salvail, c'est que Stéphane est aussi un auteur. C'est fou comme le fait qu'il écrive ses propres affaires change tout ! », lance Julie Lamontagne.

18 h - RETOUR AUX LOGES

Alors que la répétition vient de prendre fin, Stéphane Rousseau et Sonia Cordeau sont de retour dans les loges afin d'être coiffés, maquillés et habillés. Maripier Morin et Guy A. Lepage, invités ce soir-là, commencent eux aussi à se préparer pour l'enregistrement.

19 h 30 

Le public attend patiemment de pouvoir prendre place dans la salle de L'Astral.

« On a enregistré un épisode par soir pour les deux premières émissions. Mais à partir de mardi, on passe à deux par soir, en changeant de public entre les deux enregistrements pour qu'il soit frais et en forme ! », précise Michel St-Cyr, producteur de l'émission et cofondateur de Fair-Play.

19 h 55

C'est l'heure d'entrer en studio pour l'enregistrement. Stéphane Rousseau, Sonia Cordeau et leur première invitée, Maripier Morin, prennent l'ascenseur pour se rendre sur le plateau.

20 h

Alors que Maxime Charbonneau réchauffe le public avant le début de l'enregistrement, l'équipe technique s'assure de faire les derniers ajustements nécessaires. Dernier invité de la soirée, Marc Labrèche patiente en coulisses aux côtés du chef recherchiste, Éric Tessier.

La consultante au contenu Julie Lamontagne écoute attentivement les entrevues réalisées par Stéphane Rousseau. « Je travaillais déjà sur autre chose, mais j'ai accepté de l'aider à accoucher ! Et ça s'est fait sans douleur, lance-t-elle en riant. Stéphane et moi nous connaissons depuis super longtemps et on a travaillé ensemble sur Sur invitation seulement. Mon rôle est de bien installer la manière dont l'équipe au contenu va fonctionner. Une quotidienne, ça va vite, et quand un invité se désiste, c'est quelque chose ! Mais on a du monde de prévu jusqu'à fin avril quasiment ! », confie Julie Lamontagne, satisfaite.

Le producteur Michel St-Cyr a suivi de très près le déroulement de l'émission derrière les consoles. « Je suis vraiment très satisfait de ce premier enregistrement. Entre le pilote de la semaine passée et aujourd'hui, il y avait beaucoup de choses à placer, autant pour l'équipe technique que pour Stéphane ou à la réalisation. J'ai l'impression qu'au 15e show, je vais encore voir des changements. C'est évolutif, une quotidienne ! », lance-t-il, satisfait. 

22 h - FIN DE L'ENREGISTREMENT

Stéphane Rousseau et Sonia Cordeau se félicitent pour cette toute première émission, dont l'enregistrement a été un peu plus long que prévu à cause de quelques contretemps techniques.

« J'ai beaucoup aimé l'expérience ce soir. Je trouve que pour une première, tout est là. Il y a toujours des petits moments où tu te dis : "Me semble que c'était meilleur à la répétition." Ce n'est pas en direct, mais c'est tout comme ! Mais j'ai réussi à m'amuser quand même. J'avais des invités extraordinaires et j'étais entouré d'amis. Mais parfois, c'est pire, car ils peuvent te déstabiliser. C'est comme jouer pour la famille : c'est embêtant, car ils connaissent toutes tes failles », confie Stéphane Rousseau.

22 h 15 - RETOUR DANS LES LOGES

Stéphane Rousseau prend le temps de saluer des spectateurs venus le féliciter pour cette première.

Sonia Cordeau peut décompresser après la première d'une série de longues journées de travail. « J'étais très stressée au début, mais j'en ai quand même profité. Je pense qu'il ne faut pas que je me gêne, que je dois laisser aller ma spontanéité. Au début, on était très nerveux alors ce n'était pas l'échange le plus fluide au monde. On suivait nos affaires, on était très bons élèves. Mais ça va évoluer. Les choses ont tellement changé depuis le pilote tourné la semaine passée ! C'est vraiment beaucoup de travail, une quotidienne. C'est intense. Tout va vite, se modifie rapidement. Il faut être sur le gun ! », conclut Sonia Cordeau.

Le show de Rousseau est diffusé du lundi au jeudi, à 22 h, sur les ondes de V.




la boite:1600147:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer