TLMEP: un échange sain et éclairant

Geneviève Schmidt, Léane Labrèche-Dor, Julie Ringuette et Marie-Hélène... (Photo Karine Dufour, fournie par ICI Radio-Canada)

Agrandir

Geneviève Schmidt, Léane Labrèche-Dor, Julie Ringuette et Marie-Hélène Thibault

Photo Karine Dufour, fournie par ICI Radio-Canada

La nuance n'est peut-être pas très sexy. C'était pourtant une des forces du débat sur cette lettre signée par une centaine de femmes françaises, dont Catherine Deneuve, qui dénoncent les dérives du mouvement #moiaussi et appellent à la «liberté d'importuner». Un échange sain et éclairant entre quatre femmes, qui a donné le ton à ce premier Tout le monde en parle de 2018, hier soir.

Aurélie Lanctôt, chroniqueuse à Radio-Canada et au Devoir, et Léa Clermont-Dion, animatrice et documentariste, y ont vu du mépris à l'endroit de celles qui ont choisi de dénoncer. La deuxième croit que les signataires poussent la note un peu trop loin et caricaturent les féministes. De leur côté, la sexologue Sylvie Lavallée et la présidente de l'Action Nouvelles Conjointes du Québec, Lise Bilodeau, sont plutôt d'accord avec la centaine de femmes françaises.

> Lire la suite sur le site du Soleil




la boite:1600147:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer