Retour sur le Bye Bye 2017

Beaucoup de bons moments dans ce Bye Bye 2017, qui ramenait la même... (Photo fournie par Radio-Canada)

Agrandir

Photo fournie par Radio-Canada

Beaucoup de bons moments dans ce Bye Bye 2017, qui ramenait la même équipe que l'an dernier, menée par Simon-Olivier Fecteau et Guillaume Lespérance. Une revue humoristique réussie, dans laquelle Anne Dorval et Marc Labrèche se sont particulièrement illustrés, mais qui aurait pu se montrer plus mordante à l'endroit des agresseurs dont on a parlé tout l'automne. Mes premières impressions sur l'émission la plus regardée de l'année.

Commençons par les fleurs: le sketch «Passe-Partrump» était l'un des meilleurs, et des plus inattendus. Qui aurait pensé mixer Donald Trump et Passe-Partout, et entendre Kim Jong-un (excellente Anne Dorval) chanter «Mes ministres gigotent, mes ministres barbottent» sur l'air des Poissons? Et pour finir, Grand-Papa Bi est maintenant transgenre et on doit l'appeler Grand-Maman Barbra.

Lire la suite sur le blogue de Richard Therrien




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Le <em>Bye Bye</em> franchit les 3 millions

    Télévision

    Le Bye Bye franchit les 3 millions

    Le Bye Bye 2017 a rallié 3 017 000 téléspectateurs le soir du 31 décembre sur ICI Radio-Canada Télé. C'est un peu plus que l'année dernière,... »

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer