Retour sur le Bye Bye 2017

Beaucoup de bons moments dans ce Bye Bye 2017, qui ramenait la même... (Photo fournie par Radio-Canada)

Agrandir

Photo fournie par Radio-Canada

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Beaucoup de bons moments dans ce Bye Bye 2017, qui ramenait la même équipe que l'an dernier, menée par Simon-Olivier Fecteau et Guillaume Lespérance. Une revue humoristique réussie, dans laquelle Anne Dorval et Marc Labrèche se sont particulièrement illustrés, mais qui aurait pu se montrer plus mordante à l'endroit des agresseurs dont on a parlé tout l'automne. Mes premières impressions sur l'émission la plus regardée de l'année.

Commençons par les fleurs: le sketch «Passe-Partrump» était l'un des meilleurs, et des plus inattendus. Qui aurait pensé mixer Donald Trump et Passe-Partout, et entendre Kim Jong-un (excellente Anne Dorval) chanter «Mes ministres gigotent, mes ministres barbottent» sur l'air des Poissons? Et pour finir, Grand-Papa Bi est maintenant transgenre et on doit l'appeler Grand-Maman Barbra.

Lire la suite sur le blogue de Richard Therrien




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Le <em>Bye Bye</em> franchit les 3 millions

    Télévision

    Le Bye Bye franchit les 3 millions

    Le Bye Bye 2017 a rallié 3 017 000 téléspectateurs le soir du 31 décembre sur ICI Radio-Canada Télé. C'est un peu plus que l'année dernière,... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer