Éric Salvail: «Je tombe de haut»

Éric Salvail a avoué sans ambages avoir eu... (Photo Olivier Jean, archives La Presse)

Agrandir

Éric Salvail a avoué sans ambages avoir eu des comportements «inappropriés et irrespectueux» au fil des années.

Photo Olivier Jean, archives La Presse

Éric Salvail a annoncé cet après-midi qu'il se retirait de la compagnie de production qui porte son nom, en s'excusant pour des inconduites qui vont «bien au-delà de celles qui sont sorties publiquement».

«Plus on tombe de haut, plus lourdes sont les conséquences. Je tombe de haut», résume-t-il dans un long message mis en ligne sur sa page Facebook.

L'animateur et producteur dit prendre ses distances de sa propre entreprise afin de protéger «une quarantaine de professionnels et des centaines d'artistes, artisans et techniciens qui n'ont rien fait pour que leur emploi soit aujourd'hui en danger».

«Je souhaite de tout coeur que [l'entreprise] puisse continuer à travailler et qu'elle n'ait pas à payer le prix de mes comportements», a-t-il ajouté. Hier, la chaîne V a suspendu des ondes sa quotidienne En mode Salvail, en plus de remettre en question ses liens d'affaires avec Salvail & Co, la maison de production de sa plus grande vedette.

Par ailleurs, Éric Salvail a avoué sans ambages avoir eu des comportements «inappropriés et irrespectueux» au fil des années. Il a écrit en assumer la pleine responsabilité.

«Mes actions prioritaires sont tournées vers les nombreuses personnes qui ont subi mes comportements déplacés», a-t-il écrit sur Facebook. «Je vous ai offensés. Je vous ai dérangés. Je vous ai blessés. Je le reconnais. Avec humilité et désolation. Je m'en excuse. Sincèrement.»

Quant à la suite des choses, M. Salvail a affirmé qu'il ne savait s'il pourrait un jour reprendre sa carrière au niveau où elle était en début de semaine.

«Un peu comme un alcoolique peut consulter pour ne plus avoir de consommation déviante et pour comprendre celle-ci autant que ses conséquences, c'est ce que je dois faire pour mes propres comportements avec des spécialistes en la matière», a-t-il écrit. «Pour des semaines... des mois... je ne le sais pas encore... je suspens ma carrière pour, d'abord, me concentrer à sécuriser les emplois de toutes ces personnes et ensuite m'investir avec sincérité dans une démarche rigoureuse.»




À découvrir sur LaPresse.ca

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer