Un nouveau jour se lève à TV5

Le producteur et animateur de Les flots, Pierre-Yves... (Photo André Pichette, La Presse)

Agrandir

Le producteur et animateur de Les flots, Pierre-Yves Lord

Photo André Pichette, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Ça bouge à TV5. Nouvelles têtes dirigeantes, vision plus globale des contenus, et une audience de 18 à 34 ans en croissance, ce qui est plutôt encourageant pour cette chaîne imposée dans le forfait de base, qui obtient 1,6 % de part de marché, à la veille de ses 30 ans. C'est mieux qu'ICI ARTV et Évasion.

Il n'y a pas à dire, TV5 «voit les choses autrement», comme le dit son slogan. «Il y a un vent de changement. On n'a pas le choix, il faut s'adapter», affirme Anne Sérode, fraîchement nommée directrice principale, stratégies et marques à TV5 et UnisTV, qui dévoilaient leur programmation d'automne, hier. Une grosse pointure, qui a notamment dirigé la Première Chaîne de Radio-Canada, été chef des émissions à Espace Musique, après avoir été rédactrice en chef du Téléjournal de 22 h et réalisatrice d'Enjeux. Ces quatre dernières années, Mme Sérode avait quitté le pays pour travailler chez Radio France internationale, notamment pour superviser le virage numérique de la chaîne Fip.

Après le congédiement de l'ancienne PDG Suzanne Gouin il y a presque deux ans, le diffuseur vient de se départir des services de son directeur des programmes des 10 dernières années, Pierre Gang, qui ne faisait visiblement plus partie des plans. La nouvelle arrivée est chargée de décloisonner les différents secteurs de TV5.

«On ne pense plus en termes de télé, web, etc., mais en termes de contenus déclinés sur toutes les plateformes», explique Anne Sérode, directrice principale, stratégies et marques, TV5 et UnisTV.

Depuis son retour de Paris il y a à peine un mois, elle s'est adonnée à une écoute intensive de la chaîne UnisTV, créée durant son absence. L'arrivée de cette chaîne destinée aux francophones de tout le pays a fait exploser le nombre de productions originales canadiennes. D'ailleurs, le successeur de Pierre Gang, qui n'a pas encore été nommé, se chargera uniquement du contenu original canadien, et non plus des contenus européens, un marché que connaît bien Anne Sérode.

Des flots spectaculaires

Dans la programmation qui commence lundi prochain, la nouveauté de TV5 qui m'apparaît la plus intéressante est certainement celle de Pierre-Yves Lord, à la fois producteur et animateur. Tournées dans les meilleures destinations de plongée du monde par Parish, réalisateur et directeur photo de OuiSurf, les images de l'émission Les flots sont spectaculaires. Dans ce rendez-vous du vendredi à 19 h, Lord, lui-même passionné de plongée, sert de compagnon de voyage à des personnalités comme Magalie Lépine-Blondeau, Sarah-Jeanne Labrosse, Jason Roy Léveillée et Mirianne Brûlé, qui ont tous accepté de se mouiller, et qu'on envie en les voyant plonger.

Autre rendez-vous dépaysant, Chacun son île revient avec Sophie Fouron, le vendredi à 22 h. L'animatrice a fait cinq escales pour se rendre à l'île reculée de Majuli, en Inde, qui risque de disparaître d'ici 20 ans, grugée par les eaux. Après Le sexe autour du monde, Philippe Desrosiers revient l'hiver prochain dans La vie en quatre temps. Il s'intéresse cette fois aux rites de passage pratiqués dans plusieurs régions du globe. Les amateurs de Partir autrement en famille devront aussi attendre à l'hiver pour les nouveaux épisodes.

Avez-vous vu le décor majestueux de la nouvelle chef d'antenne du 20 heures de France 2, Anne-Sophie Lapix, qui succède à David Pujadas? L'équivalent de huit décors de soirée électorale chez nous. Une table gigantesque, devant un écran géant qui tapisse le fond du décor. Presque trop. Mme Lapix est diffusée chez nous à 18 h 30.

Les nombreux fans de Plus belle la vie, le soap français d'après-midi, seront en manque cet automne; d'une diffusion de deux épisodes par jour, on passe à un seul, présenté à 16 h 30. Raison: on a rattrapé le retard sur la diffusion en France. À 16 h, on diffuse désormais Cut!, une série tournée dans l'île de la Réunion.

Du côté d'UnisTV, la nouveauté la plus intrigante s'intitule Ma vie made in Canada, une série de quatre épisodes. Dans une optique de consommation responsable, le journaliste et animateur Frédéric Choinière s'est lancé le défi de consacrer tous ses achats d'une année à des produits 100 % canadiens, des meubles aux vêtements, de l'alimentation au divertissement. On verra si c'est possible, chaque épisode couvrant une saison. Première ce soir à 20 h.

UnisTV se lance aussi dans la fiction originale avec Jenny, une série jeunesse avec Émilie Bierre (Les beaux malaises, Lâcher prise) dans le rôle d'une adolescente leucémique, qui décide de ne pas se laisser abattre. Patrice Godin joue son père. Pas un mélodrame, malgré le sujet. Vingt épisodes de 15 minutes, à raison de deux à la suite, le vendredi à 18 h 30, dès demain. Pour les nostalgiques, trois séries jeunesse cultes s'ajoutent à la grille d'UnisTV: Radio Enfer, Dans une galaxie près de chez vous et Chair de poule.

Finale des Chefs!

La finale des Chefs! a été suivie par 670 000 téléspectateurs, lundi soir à ICI Radio-Canada Télé. Il s'agit de la meilleure audience de la saison, derrière la première émission du 3 juillet, qui en avait retenu 651 000. Lundi, Les chefs! a tout juste battu la reprise de L'échappée, vue par 637 000 téléspectateurs à TVA.




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer