Télé: les personnages qui ont fait la différence

Suzanne (Céline Bonnier) dans Unité 9... (PHOTO FOURNIE PAR ICI RADIO-CANADA)

Agrandir

Suzanne (Céline Bonnier) dans Unité 9

PHOTO FOURNIE PAR ICI RADIO-CANADA

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sans ces personnages, pas toujours principaux, nos séries télé n'auraient pas été les mêmes.

Suzanne (Céline Bonnier) dans Unité 9

Cela fait maintenant quelques années que nous vivons les angoisses de Suzanne, qui nous a souvent surpris malgré sa fragilité. Elle a bien failli ne pas sortir de Lietteville, tellement elle y avait trouvé son équilibre. L'épisode de sa libération nous a touchés droit au coeur - superbe jeu de Céline Bonnier.

Marc Arcand (Marc Beaupré) dans Série noire 2

Il était de retour, encore plus terrifiant que dans la première saison, à torturer un pauvre comédien censé l'incarner. À côté de ça, la méthode de l'Actors Studio, c'est de la petite bière! On a tout aimé de cette série, l'une des plus originales et drôles des dernières années au Québec.

Claudine et Marc (Maude Guérin et Alexandre Goyette) dans Feux

La passion dévorante entre Claudine et Marc dans Feux, de l'auteur Serge Boucher, a donné encore plus de sens au titre de la série. Une relation adultère intense, et tragique, plutôt inoubliable.

Vincent Leclerc dans Les pays d'en haut... (PHOTO FOURNIE PAR ICI RADIO-CANADA) - image 2.0

Agrandir

Vincent Leclerc dans Les pays d'en haut

PHOTO FOURNIE PAR ICI RADIO-CANADA

Séraphin (Vincent Leclerc) dans Les pays d'en haut

Personne ne croyait qu'on puisse reprendre ce rôle encore une fois et marquer les esprits. Vincent Leclerc s'est approprié Séraphin de façon tellement magistrale qu'on risque bien d'oublier ses autres incarnations. Un tour de force!

MAaxim (Anne-Élisabeth Bossé) dans Les Simone

Elle nous a touchés, exaspérés et fait rire à la fois, cette Maxim toute mélangée dans ses aspirations, désireuse de s'écarter du chemin tracé pour elle sous la pression de sa famille et de son ex-chum. Anne-Élisabeth Bossé est une valeur sûre de notre télé pour les prochaines années, c'est évident.

Negan (Jeffrey Dean Morgan) dans The Walking Dead

La série avait besoin d'un nouveau méchant, et c'est probablement le pire de tous qui est arrivé. Negan, et sa batte de baseball surnommée Lucille, a traumatisé des millions de téléspectateurs dans le premier épisode ultra-violent de la nouvelle saison. On a déjà hâte de le voir souffrir!

Arya Stark (Maisie Williams) dans Game of Thrones.... (photo fournie par hbo) - image 3.0

Agrandir

Arya Stark (Maisie Williams) dans Game of Thrones.

photo fournie par hbo

Les femmes de Game of Thrones

La sixième saison de GOT, l'une des meilleures, a vu ses personnages féminins gagner en pouvoir et en force. La terrible vengeance de Cersei, l'ascension de Daenerys, l'entraînement d'Arya, jusqu'à la pauvre Sansa qui sauve Jon du massacre et qui dispose de l'épouvantable Ramsay, on peut dire que les femmes, dans cette saison, ont été les véritables héroïnes de la série.

Eleven (Millie Bobby Brown) dans Stranger Things

Tous les jeunes acteurs sont intéressants dans cet éloge aux années 80 qu'est Stranger Things, mais c'est Millie Bobby Brown, époustouflante dans son jeu, qui vole la vedette. Son talent nous rappelle la jeune Natalie Portman à ses débuts. Un charisme précoce.

Ezekiel (Justice Smith) dans The Get Down

Cette étonnante série créée par Baz Luhrmann, inspirée des plus grandes comédies musicales, donne ses lettres de noblesse au rap comme forme d'art à part entière. Et Justice Smith dans le rôle principal, amoureux transi et apprenti rappeur dans la ville de New York en ruine, est bouleversant dans son interprétation.




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer