Exclusif

La série Le clan vendue aux États-Unis

Sébastien Ricard tient le rôle principal dans la... (Photo Julie D'Amour Léger, Archives Le Soleil)

Agrandir

Sébastien Ricard tient le rôle principal dans la série Le Clan.

Photo Julie D'Amour Léger, Archives Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Belle vengeance pour la série Le clan. Après une première saison diffusée de manière erratique à la télé de Radio-Canada le samedi soir puis à ARTV, le format de cette série signée Joanne Arseneau vient d'être acheté par ITV Studios, un diffuseur britannique qui a une filiale à Los Angeles.

Sébastien Ricard tient le rôle principal dans la... (Photo Julie D’Amour Léger, Archives Le Soleil) - image 1.0

Agrandir

Sébastien Ricard tient le rôle principal dans la série Le clan.

Photo Julie D’Amour Léger, Archives Le Soleil

ITV Studios a confié le développement du pilote - et éventuellement de la série - à Christina Wayne, une productrice d'expérience et bien cotée. Dans la feuille de route de Christina Wayne, on retrouve notamment le développement des séries Mad Men et Breaking Bad à l'époque où elle était vice-présidente senior au contenu de la chaîne AMC.

Après les succès de Mad Men et de Breaking Bad, Christina Wayne a travaillé pour Endemol, puis pour la canadienne Cineflix, avant de fonder sa propre compagnie, Assembly Entertainment, qui a eu le mandat de produire le pilote de la version américaine du Clan.

Joanne Forgues, qui a produit Le clan pour Radio-Canada, est particulièrement heureuse de ce dénouement. D'autant plus que c'est ITV Studios qui l'a contactée après avoir appris sur son site internet qu'elle s'apprêtait à entreprendre le tournage du Clan. C'est dire qu'avant même le premier tour de manivelle, le diffuseur voulait acquérir les droits de la série.

Selon la productrice, les gens d'ITV Studios ont vite saisi que cette histoire de chevaux et de délation avait tous les éléments pour séduire un public américain. Il faut dire qu'il y a effectivement une saveur américaine au personnage de Yannick Moreau, marié à la fille du maire d'une petite municipalité, père de deux jeunes enfants et gestionnaire d'un centre équestre où il coule des jours paisibles sans que personne ne se doute de son passé criminel.

Sa quiétude sera perturbée par la sortie de prison de membres de sa famille qu'il a dénoncés.

Joanne Forgues confiante

Ce n'est pas la première fois que la productrice signe une entente avec les Américains. En 2011, Joanne Forgues avait vendu les droits de la série Les Invincibles au réseau Fox. Le réseau avait confié aux studios Sony le mandat de produire une version américaine des Invincibles en tranches de 30 minutes. « Mais le résultat n'était pas très bon. En fait, ça n'avait rien à voir avec la série originale. Tellement que j'ai préféré annuler le contrat. Sur le coup, chez Sony, ils étaient un peu étonnés, mais ils ont accepté. »

Cette fois, Joanne Forgues se dit plus confiante.

« Même si le contrôle absolu sur le produit final est impossible à obtenir, on peut exiger certaines choses comme des rencontres entre Joanne Arseneau [l'auteure qui a conçu et scénarisé la série] et le scénariste américain. »

« [Joanne Arseneau et le scénariste américain] se sont déjà parlé une fois et vont se rencontrer éventuellement. C'est important pour ne pas trop dénaturer le projet », a-t-elle dit.

Si tout va bien, un pilote du Clan pourrait être tourné dans le sud des États-Unis l'été prochain et faire en sorte que cette palpitante coproduction Acadie-Québec devienne une histoire typiquement américaine. À suivre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer