Un épisode de South Park sur la victoire de Clinton réécrit en vitesse

L'émission South Park a dû être rapidement réécrite...

Agrandir

L'émission South Park a dû être rapidement réécrite et rebaptisée «Oh, Jeez». L'essentiel du douloureux message de cette nouvelle version est qu'aux États-Unis «on a appris que les femmes peuvent devenir qui elles veulent, sauf présidente».

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
André Simard
André Simard
La Presse

Trey Parker et Matt Stone, les créateurs de la populaire émission américaine South Park, n'avaient pas anticipé, comme beaucoup de leurs compatriotes, une victoire de Donald Trump lors de la présidentielle américaine mardi soir.

Pour l'émission qui devait être diffusée mercredi soir, intitulée The Very First Gentleman, c'est plutôt une victoire d'Hillary Clinton qui figurait au scénario où le père du personnage Kyle obtenait un rôle dans la nouvelle administration Clinton.

L'émission a dû être rapidement réécrite et rebaptisée Oh, Jeez. L'essentiel du douloureux message de cette nouvelle version est qu'aux États-Unis « on a appris que les femmes peuvent devenir qui elles veulent, sauf présidente ».

Dans la première version de l'émission, on devait voir le directeur de l'école primaire de South Park se préparer à la visite de Bill Clinton. L'ex-président américain devait y aider les élèves à combattre la « mentalité de vestiaire ».

> Le texte complet sur Esquire

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer