Les recettes pompettes soûlent le gouvernement français

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Paris) Le pays du bordeaux, du calvados et de l'armagnac s'agite comme le champagne, depuis deux semaines, à l'idée de voir ses vedettes s'imbiber aux Recettes pompettes, concept adapté de l'émission québécoise du même nom.

La controverse est vive en France, où le ministère de la Santé a même exigé le retrait de ces capsules fortement alcoolisées uniquement diffusées sur le web. En vain. Du moins, pour l'instant.

À moins d'un changement de dernière minute, c'est aujourd'hui que les internautes pourront voir le journaliste et animateur Stéphane Bern préparer une recette de crabe en buvant à profusion en compagnie de Monsieur Poulpe, la vedette du web qui tient les rênes du projet.

Ces curieux assisteront à une transposition presque directe de l'émission d'Éric Salvail: des shots (plutôt que des shooters) de vodka rythment la progression du projet culinaire, interrompu par des segments ludiques ou «propices aux confidences». «Faites chauffer les poêles, faites péter les casseroles. Faire à manger, boire de l'alcool», annonce le thème de l'émission.

«C'est une émission d'humour, bienveillante pour ses invités, qui permet de les découvrir de manière décomplexée, mais c'est surtout une émission qui ne se prend pas au sérieux», a écrit la production en annonçant son intention d'aller de l'avant.

«Nous tenons à souligner que la demande d'annulation de la diffusion du programme a été demandée sans aucune discussion préalable sur le contenu exact de l'émission, ce qui est vexant.»

Car au-delà d'une bande-annonce et de quelques courts extraits, rien n'a encore filtré.

C'est déjà trop pour le docteur Alain Rigaud, à la tête de l'Association nationale de prévention en alcoologie et addictologie (ANPAA).

En France, «il y a des phénomènes de négation de l'ivresse et de ses dangers jusqu'au jour où il y a un accident grave», dénonce-t-il en entrevue.

Le médecin et son organisation demandent à la ministre française de la Santé et à son homologue de la Culture d'interdire purement et simplement la diffusion des capsules «stupides», «dégradantes» et «pernicieuse [s]», qui inciteraient les jeunes à consommer à outrance.

«La bêtise de Recettes pompettes nous vient du Québec», souligne le communiqué.

En entrevue, le Dr Rigaud nuance. «Les vidéos tournées au Québec sont quand même plus pompettes que trash

«Les recettes pompettes à la mode française, c'est nettement moins drôle, beaucoup plus stupide, plus trash

Mais peu importe: la solution pour la France, c'est l'interdiction, selon le Dr Rigaud.

Et le gouvernement est du même avis. Après avoir demandé à la maison de production Studio Bagel de renoncer à la diffusion des capsules, le ministère de la Santé a saisi lundi une instance de contrôle afin de faire interdire l'émission.

«Le Ministère a pris acte du refus des producteurs de retirer la bande-annonce et de renoncer à diffuser le premier épisode de l'émission», a affirmé lundi le Ministère, cité par Libération. «Conformément à ce qu'il avait annoncé, le Ministère a donc saisi aujourd'hui le jury de la déontologie publicitaire.»

Paris dispose d'une arme de choix: la loi Évin, qui encadre très strictement la publicité liée à l'alcool.

Et «il y a de la jurisprudence qui considère que dès lors qu'on parle [d'alcool], qu'on montre ou qu'on évoque une boisson alcoolisée, le contenu est considéré comme une publicité», explique Me Olivier Poulet, avocat spécialisé dans le domaine.

Les recettes pompettes tomberaient donc sous le coup de la loi Évin: pas question de montrer un individu boire de l'alcool, «encore moins mettre de l'avant l'effet qu'a l'alcool sur cette personne» ni de parler de la substance autrement que de façon informative.

La maison de production Studio Bagel, filiale du géant Canal+, n'a pas répondu à la demande d'entrevue de La Presse.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer