Exclusif

Pénélope McQuade en formule Ruquier

Pour son talk-show estival, Pénélope McQuade teste présentement... (PHOTO BERNARD BRAULT, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Pour son talk-show estival, Pénélope McQuade teste présentement une nouvelle formule ajoutant deux acolytes à ses côtés, qui changeraient tous les soirs.

PHOTO BERNARD BRAULT, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La blonde animatrice serait, à partir du lundi 4 avril, désormais flanquée de deux acolytes, qui changeraient tous les soirs.

Beaucoup d'activité et de bourdonnement autour de la refonte du talk-show estival de Pénélope McQuade à Radio-Canada, que supervise activement la boîte de production d'Éric Salvail.

Fallait donc fouiner un peu, n'est-ce pas? Alors, plusieurs sources impliquées dans ce processus de remaniement télévisuel me rapportent que la blonde animatrice serait, à partir du lundi 4 avril, désormais flanquée de deux acolytes, qui changeraient tous les soirs. L'émission ressemblerait ainsi à un croisement entre On n'est pas couché de Laurent Ruquier et la quotidienne radiophonique Éric et les fantastiques sur les ondes d'Énergie.

Par exemple, Pénélope McQuade enregistrera un bout d'essai ce soir, dans les studios de la SRC, en compagnie de la scénariste Renée-Claude Brazeau et de Jean-Sébastien Girard de La soirée est (encore) jeune. Le trio recevra en entrevue les «cobayes» Mariana Mazza, Isabelle Racicot et Josélito Michaud.

L'animatrice Anaïs Favron ainsi que le chroniqueur Patrick Lagacé formeraient aussi un duo de commentateurs-analystes qui se grefferait à Pénélope McQuade. Anaïs Favron et Patrick Lagacé testeront eux aussi leur chimie dans le pilote tourné ce soir, me souffle-t-on.

Parmi les autres noms de coanimateurs potentiels qui circulent, il y aurait Sonia Cordeau des Appendices, le comédien Patrice Robitaille, l'humoriste Mike Ward de même qu'Alex Perron.

«Ils cherchent des gens drôles, qui ont des opinions et qui sont allumés», confie un espion à propos des complices de Pénélope McQuade.

Le concept final du talk-show est toutefois loin d'être coulé dans le béton. En fonction des pilotes, on ajustera évidemment plusieurs éléments de l'émission. Pendant toute la saison, les duos de panélistes, pigés dans un bassin de 12 à 15 collaborateurs, se moduleront en fonction des invités sur le plateau.

Au micro d'Énergie, du lundi au jeudi de 16 h à 18 h, Éric Salvail jongle très bien avec la mécanique des collaborateurs invités, qu'il appelle ses «fantastiques». Chacun des analystes (Anne Casabonne, Pierre Hébert, Maripier Morin, Phil Roy, Virginie Fortin, Antoine Vézina, Caroline Proulx ou Kim Lizotte) apporte sa couleur, et les mélanges de personnalités provoquent souvent des étincelles.

C'est sûrement cette spontanéité, cette fraîcheur, que le producteur Éric Salvail, de la boîte Salvail & Co, tente d'importer à Radio-Canada. Surprendre et étonner les téléspectateurs, soir après soir, s'approche de la recette gagnante d'un talk-show.

L'envers du décor

L'animatrice France Beaudoin et son invité Serge Postigo ont bien failli recevoir un gros morceau du décor sur la tête, samedi soir, lors de la présentation d'En direct de l'univers à Radio-Canada. Dès les premières minutes de l'émission, un mur formé de panneaux mobiles s'est écroulé à quelques centimètres d'eux. France Beaudoin et Serge Postigo ont immédiatement bondi de leurs fauteuils sous le regard affolé des choristes.

Au retour de la pause publicitaire, France Beaudoin a blagué: «On voulait juste vous prouver qu'on est vraiment en direct les samedis soir. Parce que si on avait été enregistré, on aurait arrêté ça.»

Selon la SRC, personne n'a été blessé par «ce problème de nature mécanique». Le fameux mur d'écrans qui monte et descend a dévié de son axe normal pour pencher dangereusement vers France Beaudoin et Serge Postigo. Voilà, vous savez tout.

Accès illimité, bonne cuvée

Très bon épisode d'Accès illimité, dimanche soir, à TVA. J'adore la spontanéité et l'authenticité de Maripier Morin. Elle n'esquive pas de questions et ses réponses ne sonnent jamais faux. Avec Anouk Meunier, l'animatrice de 29 ans a discuté de ses zones d'ombre, de son avenir avec le hockeyeur Brandon Prust, de son éthique de travail qui n'a pas toujours été au top et de ses problèmes de peau.

Si elle commet une gaffe? Maripier Morin l'admet, tout simplement. Elle parle ouvertement de ses doutes, de ses craintes, ce qui la rend encore plus attachante. Et pas de tabou avec Maripier, qui, on l'espère, retrouvera une émission à TVA pour la rentrée d'automne. Bonus: Maripier Morin est une joueuse redoutable à Silence on joue de Patrice L'Ecuyer.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer