La liste de Marie-Claude Savard

La journaliste, animatrice, écrivaine et conférencière Marie-Claude Savard.... (PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE)

Agrandir

La journaliste, animatrice, écrivaine et conférencière Marie-Claude Savard.

PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Lumineuse. Voilà le mot qui décrit le mieux la journaliste, animatrice, écrivaine et conférencière Marie-Claude Savard.

En entrevue à La Presse, elle revient sur son passé, nous rappelle les problèmes de santé mentale qu'elle a eus à l'adolescence, mais lance aux jeunes un message rempli d'espoir. 

«C'est difficile, quand on est adolescent, d'imaginer que l'école secondaire sera terminée un jour, qu'il y aura une vie adulte et que ce sera différent. Ayant souffert de dépression et ayant eu des pensées suicidaires dans ma jeunesse, je peux incarner cette image d'une deuxième vie. Ça aide», explique avec vigueur la porte-parole de l'organisme Jeunesse J'écoute, en cette Semaine nationale de prévention du suicide. 

En octobre dernier, Marie-Claude Savard a publié son deuxième livre en carrière, 180 degrés - Virage d'une vie. En plus d'animer la première partie de l'émission du retour à la maison d'Énergie, de 15h à 16h, l'auteure s'apprête à devenir conférencière au cours des prochains mois.

Les choix de Marie-Claude Savard

Spiritualité: L'oratoire Saint-Joseph

«J'ai découvert ce site de notre patrimoine en étant beaucoup dans l'idée de décrocher, de me ressourcer, de méditer et de respirer. Je ne suis pas une catholique pratiquante, mais, au cours d'une semaine un peu folle, je m'y rends et j'y retrouve le calme et la paix. Je cultive à l'oratoire ma foi en la vie, sans que ce soit lié à un dogme religieux.»

Musique: Lost Soul d'Anik Jean

«La musique, ce n'est pas juste une trame de fond. C'est aussi porteur d'émotions. Lost Soul, dans la façon dont les chansons sont organisées, nous oblige à s'asseoir et à réfléchir à la démarche artistique de [la chanteuse]. Ensuite, on se laisse embarquer dans son voyage.»

Série télé: Making a Murderer

«Je suis obsédée par cette série [de Netflix]. Je me suis abonnée aux comptes Twitter des avocats de la défense, je m'interroge, mais peu importe: je ne pensais jamais avoir un aussi grand intérêt pour une série documentaire! Tabarouette, je l'ai regardée deux fois dans son intégralité. C'est probablement venu chercher le côté journaliste en moi.»

Arts visuels: Le coloriage pour adultes

«Je fais du coloriage pour adultes depuis les Fêtes; j'ai même acheté du matériel pour toutes mes amies. Au cégep, j'ai étudié en arts plastiques. J'étais donc au fait des bienfaits de l'art-thérapie. Dans toutes mes aventures de croissance personnelle, j'ai trouvé un côté méditatif au coloriage. En ce moment, je suis dans la forêt verte. Ça me fait beaucoup de bien.»

Littérature: Sans antécédents, de Sophie Bérubé

«C'est un livre sur la manipulation narcissique dans les relations interpersonnelles. C'est très bien fait; l'histoire commence avec le point de vue du garçon, puis on suit celui de la fille. À la fin, c'est rendu un thriller policier avec un événement bien particulier qui t'amène à décortiquer la relation.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer