The X-Files: l'avis de la génération Y

Gillian Anderson (Dana Scully) et David Duchovny (Fox Mulder)... (PHOTO FOURNIE PAR FOX)

Agrandir

Gillian Anderson (Dana Scully) et David Duchovny (Fox Mulder) sont les principaux personnages de la série The X-Files depuis sa création en 1993.

PHOTO FOURNIE PAR FOX

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Hugo Meunier
Hugo Meunier
La Presse

Quand Anabelle, la patronne des Arts, a contacté Alix Guibert pour lui demander si elle connaissait The X-Files, la bachelière en science politique est d'abord restée dubitative. « Je croyais que c'était un programme informatique quelconque », avoue-t-elle sans détour, sans trop se formaliser de donner un sérieux coup de vieux à pas mal de monde au passage.

Alix Guibert... (Photo Patrick Sanfaçon, La Presse) - image 1.0

Agrandir

Alix Guibert

Photo Patrick Sanfaçon, La Presse

Lorsque la jeune femme naît, le 25 janvier 1994 (bonne fête à l'avance !), internet n'est alors qu'un mot employé par une poignée de geeks, le dramaturge Ionesco meurt à l'âge vénérable de 84 ans et Justin Bieber est à quelques semaines de voir le jour dans l'anonymat le plus total d'un hôpital de London, en Ontario.

À travers cette actualité foisonnante, la série The X-Files était en train de révolutionner le paysage télévisuel en lançant quelques mois plus tôt la première de ses 10 saisons. Une décennie pendant laquelle le monde s'est passionné pour les phénomènes paranormaux et pour les deux agents spéciaux - voire spatiaux - qui font enquête sur eux, Dana Scully et Fox Mulder.

Cet interminable préambule pour expliquer qu'Alix Guibert n'avait jamais entendu parler de The X-Files avant d'accepter d'assister pour le compte de La Presse à une projection du tout premier épisode de la mouture originale.

L'idée était de savoir comment la légendaire musique d'ouverture, les effets spéciaux ou l'espèce de relation amour-haine sur fond de tension sexuelle liant le toujours rebelle Mulder et la pragmatique Scully avaient ou non traversé l'épreuve du temps.

Alix confesse qu'elle ne regarde pas beaucoup de séries télévisées, mais elle se considère néanmoins comme une cinéphile.

Elle n'aime pas les films drôles parce qu'elle trouve ça lourd et préfère les trucs sérieux.

Et la science-fiction ?

« J'aime bien », admet-elle.

C'est déjà ça de gagné.

Le visionnement

Le premier épisode de la saison 1 commence. Le pilote.

La scène initiale s'ouvre sur une femme qui meurt dans la forêt après avoir vu une forme humaine apparaître dans un flash de lumière inconnu et - on s'en doute - fort probablement d'origine extraterrestre.

La jeune agente Scully fait ensuite la rencontre du bizarroïde agent Mulder portant une pseudo-coupe champignon.

Alix s'esclaffe lorsque le ténébreux agent du FBI lance presque d'entrée de jeu à Scully : « Est-ce que tu crois aux extraterrestres ? »

Pas de réaction, toutefois, de notre jeune cobaye à la vue d'une mauvaise scène de turbulences dans un avion ou à celle des modèles de voitures de l'époque, à des années-lumière d'une Car2Go.

« La musique et la manière de filmer sont plutôt rétro. Jusqu'ici, c'est quand même cool ! », dit Alix, au milieu de l'épisode.

Chargée par ses patrons d'espionner « subtilement » Mulder, l'agente Scully tape son premier rapport sur un modèle ancestral d'ordinateur contenant probablement des disquettes souples.

Scully s'attendrit un peu lorsque Mulder lui raconte l'enlèvement de sa soeur par les extraterrestres, justifiant du coup son intérêt maniaque pour tout ce qui flotte dans les airs de façon non identifiée.

C'est tout de même rigolo de constater que l'ensemble des conversations à distance est possible uniquement grâce au bon vieux téléphone à cadran posé sur la table à chevet d'une chambre à coucher.

Alix pousse un profond soupir lorsqu'une Scully en peignoir fait irruption dans la chambre de motel de son collègue tout neuf, pour lui demander en sous-vêtements si elle a des marques extraterrestres au bas du dos.

« C'est un peu trop vite. Elle aurait pu juste relever son chandail un peu », analyse Alix, qui, pour finir, n'ambitionne pas de suivre la nouvelle saison de The X-Files.

« Peut-être que si j'avais regardé la série originale. J'imagine que c'est toujours marrant de voir l'évolution », résume la jeune femme, ajoutant que « c'était peut-être nouveau dans le temps, mais qu'aujourd'hui, c'est plutôt classique, les extraterrestres ».

Comme quoi il n'y a pas que la vérité qui soit ailleurs.

L'intérêt d'Alix aussi.

Lorsque The X-Files apparaît dans nos vies...

Le Canadien vient de remporter sa dernière Coupe Stanley. Désolé de retourner le fer dans la plaie.

Brandon Lee meurt durant le tournage du film The Crow.

Jurassic Park devient le film le plus lucratif de l'histoire après E.T., du même réalisateur Steven Spielberg.

Le Canada a pour la première - et à ce jour la dernière fois - une femme à la tête du pays.

La chanson de l'année est ce puissant vers d'oreille de la regrettée Withney Houston.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer