Star Trek de retour au petit écran

Cinquante ans après sa création, la série est... (ARCHIVES AP)

Agrandir

Cinquante ans après sa création, la série est encore diffusée dans 190 pays.

ARCHIVES AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Thomas Urbain
Agence France-Presse
New York

Une nouvelle version télévisée de la série culte Star Trek sera diffusée à partir de janvier 2017 sur CBS, a annoncé lundi la chaîne, mettant instantanément en émoi les millions de fanatiques de la fresque futuriste.

Le projet est supervisé par Alex Kurtzman, qui a co-écrit et co-produit deux longs métrages de la saga, Star Trek (sorti en 2009) et Star Trek Into Darkness (2013), a indiqué CBS dans un communiqué.

Alex Kurtzman s'est également fait connaître pour son travail sur plusieurs séries télévisées, notamment FringeHawaii 5-0 et Limitless.

CBS Television Studios précise que cette nouvelle série n'aura pas de lien avec le prochain long métrage de la saga, intitulé Star Trek Beyond et dont la sortie est prévue en 2016.

Le groupe entend utiliser cette nouvelle série pour promouvoir sa plateforme en ligne CBS All Access, qui donne accès au catalogue historique de séries de la chaîne moyennant un abonnement de 5,99 dollars par mois.

Seul le premier épisode sera ainsi diffusé d'abord sur la chaîne CBS. Les autres seront directement accessibles via CBS All Access. C'est la première série de la chaîne à expérimenter ce parcours de diffusion.

La série sera également diffusée à l'étranger, par des chaînes et en ligne.

La nouvelle série proposera «de nouveaux personnages à la recherche de nouveaux mondes et de nouvelles civilisations imaginatives, tout en explorant les thèmes contemporains qui sont la marque de la saga depuis sa création», indique CBS.

«Il n'y avait pas de meilleur moment, pour offrir aux fans de Star Trek une nouvelle série, que l'anniversaire du cinquantenaire», a commenté David Stapf, président de CBS Television Studios.

Enthousiasme et inquiétude 

Le premier épisode de Star Trek a été diffusé le 8 septembre 1966 aux États-Unis. La première version de la série n'a duré que trois saisons mais son influence a été considérable, entraînant la production de pas moins de douze longs métrages et de cinq nouvelles versions télévisées, dont une en dessin animé.

Star Trek met en scène, au départ, l'équipage de l'Enterprise, un vaisseau spatial affilié à la Fédération unie des planètes (United Federation of Planets).

«Sa mission de cinq ans, explorer de nouveaux mondes étranges, découvrir de nouvelles vies, d'autres civilisations et au mépris du danger, avancer vers l'inconnu», disait le narrateur dans le générique de la première série, accompagné par la fameuse musique d'Alexander Courage.

Signe de l'intérêt continu des fans pour les aventures du capitaine Kirk et de son équipage, les deux derniers volets cinématographiques ont rapporté, au total, 850 millions de dollars dans le monde entier, selon le site spécialisé Box Office Mojo.

Cinquante ans après sa création, la série est encore diffusée dans 190 pays, selon CBS.

Dès les premières minutes après l'annonce, Star Trek s'est hissé au sommet des sujets les plus discutés sur Twitter.

L'inquiétude l'emportait cependant sur l'enthousiasme, beaucoup redoutant que l'esprit originel de la série ne soit dénaturé. Des puristes reprochent notamment aux derniers longs métrages d'avoir privilégié l'action au détriment de la réflexion.

«Dites-moi si le nouveau Star Trek sera original et pas la mauvaise copie de Star Wars que nous avons eu au cinéma récemment», a ainsi tweeté Joseph Valle-Hoag, un jeune New-yorkais.

Les passionnés de Star Trek n'ont pas attendu CBS pour faire vivre leur univers. L'un d'entre eux, James Cawley, a recréé les décors de la première série dans de petits locaux situés à Ticonderoga, dans le nord de l'État de New York, et tourné une dizaine d'épisodes.

Star Trek: New Voyages, la série amateur de James Cawley, a fait jouer deux acteurs de la première série dans des épisodes et reçu l'appui d'un des scénaristes de la mouture initiale, David Gerrold. Elle n'a pas été inquiétée par CBS, qui détient les droits de la série, car elle diffuse ses épisodes gratuitement en ligne.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer