La mort du cantinier non reliée à ses conditions de travail

Carl Shunamon... (IMAGE TIRÉE DE FACEBOOK)

Agrandir

Carl Shunamon

IMAGE TIRÉE DE FACEBOOK

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST) a tranché: l'accident de voiture qui a coûté la vie au cantinier Carl Shunamon n'a rien à voir avec les conditions de travail sur les plateaux de tournage des séries Ruptures et Blue Moon, toutes deux produites par Fabienne Larouche.

«La CSST conclut que le décès de Carl est dû à une fausse manoeuvre effectuée alors qu'il conduisait son propre véhicule», a fait savoir la maison de production Aetios par voie de communiqué.

L'inspecteur considère que «l'employeur avait prévu suffisamment de temps de repos entre les journées de travail précédant l'accident du cantinier, de manière à ne pas entraîner un état de fatigue ou de somnolence du travailleur appelé à conduire son véhicule pour le travail».

Le 7 septembre dernier, l'Alliance québécoise des techniciens de l'image et du son (AQTIS) avait annoncé par erreur le décès de M. Shunamon, associant son accident aux conditions de travail des plateaux de Fabienne Larouche, qu'elle jugeait «inacceptables».

Le cantinier, qui reposait alors dans le coma, a finalement succombé à ses blessures quelques jours plus tard.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer