Gémeaux: ils, elles ont dit

Véronique Cloutier et Éric Salvail... (PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE)

Agrandir

Véronique Cloutier et Éric Salvail

PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

ÉRIC SALVAIL

«Patrice L'Ecuyer veut redevenir comédien, faut-tu être assez riche!»

VÉRONIQUE CLOUTIER

«C'est comme si un PDG de compagnie voulait se lancer en politique!» - En ouverture de gala, devant le couple Péladeau-Snyder.

MARTIN MATTE

«Je remercie aussi notre équipe technique, qui sont très bons, qui n'ont jamais débrayé... Hon!

«C'est une blague, mais en même temps, je m'adresse à l'industrie de la télé. On travaille fort, on fait de grosses journées, c'est un métier important, mais quand on coupe et qu'on impose un rythme qui met en danger la santé des techniciens et des comédiens, c'est inacceptable et il faut se le dire. Ça me demande du courage de vous dire ça, mais on sait tous qu'il y a une équipe qui a débrayé, il ne faut pas l'ignorer et il faut juste s'en servir pour protéger nos gens. Cela dit, je suis très, très heureux et c'est un très, très beau gala. » - Martin Matte, meilleure comédie pour Les beaux malaises.

MACHA GRENON

«L'histoire de Nouvelle adresse faisait peur à tout le monde, moi la première.»

«Je remercie Richard Blaimert d'avoir eu le courage de raconter une histoire qui allait au fond des choses avec profondeur, humanité. Sophie Lorain, tu m'as choisie pour interpréter le rôle de Nathalie, tu m'as soutenue de ton énergie du feu des dieux quand j'étais dépassée, on l'a créée ensemble, il y a beaucoup de toi dans ce prix-là. Je ne peux pas parler de Sophie sans parler du travail extraordinaire de Raphaël Ouellet.» - Macha Grenon, premier rôle féminin, dramatique saisonnière, pour Nouvelle adresse, et son tout premier prix Gémeaux.

CLAUDE LEGAULT

«Ça me fait énormément plaisir, parce que Ben Chartier, je pense que c'est un des personnages que j'ai le plus aimés de toute ma carrière.»

«Si des fois j'arrive à me dépasser, c'est parce que je suis challengé et que je côtoie des gens qui sont très forts. Merci Réal Bossé, merci pour cette puissante relation amour-haine de Berrof et Chartier.» - Claude Legault, premier rôle masculin, dramatique saisonnière, 19-2.

FABIENNE LAROUCHE

«Cette année, c'est fini, mon écriture quotidienne.»

«Je ne peux pas remercier mon auteure parce que c'est moi, c'est sûr, mais j'ai quand même écrit 40 à 42 pages par jour depuis 20 ans. Je veux remercier tout le monde et vous savez, surtout les enseignants. [...] Je veux les saluer profondément.» - Fabienne Larouche, meilleure série dramatique quotidienne, 30 vies.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer