Ras-le-bol des frasques de la famille Jenner-Kardashian?

Kendall et Kylie Jenner à New York en... (PHOTO AP)

Agrandir

Kendall et Kylie Jenner à New York en août dernier.

PHOTO AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Leanne Italie
Associated Press
New York

Tout a commencé avec le nouveau lapin de Kylie Jenner baptisé Bruce, le même nom que portait son père avant de devenir Caitlyn Jenner.

La même Caitlyn dont le premier épisode de la nouvelle téléréalité dans laquelle elle raconte son cheminement en tant que transgenre a battu des records de cotes d'écoute. Son passage sur la couverture du Vanity Fair a aussi permis au magazine de vendre des milliers d'exemplaires.

Caitlyn est également la belle-mère de Kim Kardashian, qui a récemment posé nue afin de prouver à ses détracteurs qu'elle était bel et bien enceinte de six mois. Cette photo, qui a été partagée des milliers de fois sur les médias sociaux, a aussi récolté 1,7 million de «J'aime» sur Instagram.

Mais revenons au lapin.

Lundi dernier, John Brown, un lecteur de nouvelles pour l'émission Good Day Orlando présentée sur les ondes de Fox en Floride, a pété les plombs en prenant connaissance de l'histoire du lapin de Kylie et de son nom.

«Je m'en fous! J'en ai marre de cette famille! Je n'en peux plus!», a-t-il hurlé en quittant le plateau.

La vidéo de cette crise a été vue près de trois millions de fois sur YouTube et a valu à M. Brown d'être mentionné dans les talk-shows de fin de soirée, en plus d'être sollicité pour de nombreuses entrevues.

***

Cette sortie remarquée, ainsi que la création par un jeune entrepreneur de 22 ans d'une nouvelle application, «KardBlock», permettant de supprimer les histoires sur les Kardashian et les Jenner des moteurs de recherche sur le web, sont-ils les signes d'un certain ras-le-bol face au célèbre clan?

Selon Tom Nunan, qui enseigne à l'UCLA School of Theater, Film and Television et travaille depuis longtemps dans l'industrie du cinéma et de la télévision, même si le public éprouve une certaine lassitude vis-à-vis des Kardashian-Jenner, ces derniers ne sont pas prêts de quitter la scène.

«Ils sont tellement nombreux!» s'est exclamé M. Nunan en entrevue téléphonique depuis Los Angeles, mercredi. «Étant donné que la famille compte beaucoup de membres, notre attention peut rebondir d'un à l'autre indéfiniment.»

«Mais je pense que cela va au-delà de ça, a-t-il poursuivi. Ils ont la troublante capacité de mêler célébrité et comportements tabous d'une façon qui subjugue le grand public.»

Ce ne sont pas tous les gens qui aiment Kim, Kourtney, Khloé, Kendall, Kylie et Kris, mais il y a en assez pour donner la nausée à ceux qui les détestent.

«Si elles commençaient à ne plus poser nues lorsqu'elles sont enceintes, alors nous pourrions nous désintéresser d'elles. Mais plus elles repoussent les limites, plus nous les observons parce que nous avons trop peur de faire ce qu'elles font, a affirmé Tom Nunan. Et en plus, elles sont belles quand elles le font.»

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer