Trop de viols à la télévision?

La distribution de Hannibal... (Photo: fournie par AddikTV)

Agrandir

La distribution de Hannibal

Photo: fournie par AddikTV

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Presse

Bryan Fuller, qui est derrière la série télévisée Hannibal, n'a pas de problème à montrer des actes de cannibalisme au petit écran. Il en va autrement des agressions sexuelles.

Alors que des viols ont été mis en scène dans des séries appréciées du public comme Game of Thrones, Scandal, voire 19-2 au Québec, l'auteur a expliqué son choix de ne pas montrer les agressions décrites dans le roman sur lequel se base la série Hannibal.

«Il y a souvent des exemples (dans les émissions de fiction) où le viol est utilisé dans le but de choquer le public facilement. Le viol est autant représenté parce qu'il s'agit d'une chose horrible qui se produit réellement. Mais (la représentation du viol) est surexploitée au point qu'elle désensibilise».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer