Le créateur de The Wire et Obama discutent du trafic de drogue

The Wire... (Photo: archives La Presse)

Agrandir

The Wire

Photo: archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Washington

Le président américain Barack Obama s'est livré à une longue conversation filmée sur le trafic de drogue et le crime avec le créateur de la série culte The Wire, farouche opposant à «la guerre contre la drogue».

«Je dois vous l'avouer, je suis un grand fan de The Wire. Je pense que c'est non seulement l'une des meilleures séries télévisées, mais aussi l'une des meilleures réalisations artistiques de ces dernières décennies», a d'emblée affirmé le président Obama à David Simon, ancien reporter et créateur de la série The Wire, qui dépeint la ville de Baltimore engluée dans la criminalité et le trafic de drogue.

The Wire décrit aussi une police bien plus intéressée par les arrestations que sur le travail de fond. Comme dans la vraie vie. Une manière de mener «la guerre contre la drogue» depuis des décennies qui a conduit à une très forte montée la population carcérale.

«Qu'avez-vous vu, entendu, lu, qui vous a conduit à vous intéresser au trafic de drogue et comment cela a un impact sur les citoyens?», a interrogé le président dans un style très journalistique, tout en essayant d'apporter ses propres réponses pour ce qu'il se passe réellement sur le terrain, dans cette vidéo d'une douzaine de minute diffusée jeudi par la Maison Blanche.

«Le défi que vous peignez dans votre série, ce sont ces gens qui coûtent très cher à l'État, qui deviennent bien souvent des criminels plus endurcis après leur séjour en prison, en sortent tout simplement inemployables et finissent par replonger», a analysé le président.

«Nous étions en train de perdre de vue ce qui était vraiment important», a-t-il reconnu . «Cela a eu pour conséquence une incarcération de masse, même pour les trafiquants de drogues non-violents.»

Le président américain a fini par révéler que son personnage préféré de la série était Omar, inspiré par le militant et ancien criminel Donnie Andrews.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer