Exclusif

Quand la (triste) réalité inspire la fiction

Patrice Robitaille, Robert Lepage, Julie Le Breton et... (Photo fournie par TVA)

Agrandir

Patrice Robitaille, Robert Lepage, Julie Le Breton et Martin Matte dans Les beaux malaisesproduite par François Rozon.

Photo fournie par TVA

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La fille du producteur François Rozon (Les beaux malaises), Justine Rozon, 16 ans, a passé trois longs mois dans le coma à la suite d'un grave accident de la route survenu à l'intersection du boulevard Graham et du chemin Canora, à Mont-Royal.

C'était dans la nuit du 23 au 24 juillet 2010, après une fête au Café Campus. À l'époque, ce fait divers avait marqué le Québec. Au volant de l'Acura de ses parents, le conducteur de 18 ans, Laurent Raymond, avait multiplié les manoeuvres dangereuses pour impressionner ses trois passagères, toutes trois âgées de 16 ans. Résultat? La voiture a percuté un arbre de plein fouet, et les trois adolescentes ont subi des blessures extrêmement sévères. Justine Rozon a bien failli en mourir.

Près de cinq ans après ces événements tragiques, François Rozon - le frère de Gilbert Rozon - peaufine un projet de télésérie dramatique inspiré de l'histoire de sa fille, qui portera le titre de Pour Sarah, a appris La Presse. TVA diffusera les 10 épisodes d'une heure de Pour Sarah l'automne prochain. Érik Tessier (O') les réalisera, et c'est Michelle Allen (Vertige, Destinées) qui signe le scénario.

«C'est une fiction. Ça ne montrera pas précisément tout ce qui est arrivé à ma fille et je ne veux pas que ça soit traité comme un documentaire. La série s'attardera aux décisions qu'ont à prendre les parents dans des cas comme celui-là, aux émotions qu'ils vivent et à tout ce que cela chamboule dans une vie», confie François Rozon de chez Encore Télévision, qui coproduira Pour Sarah en compagnie d'Anne Boyer et de Michel d'Astous de Duo Productions (Yamaska, Le gentleman).

Les rôles de l'émission Pour Sarah n'ont pas encore été distribués. Le tournage devrait débuter en avril. 

L'action de la télésérie a été déménagée de Montréal à Laval. Après une fête avec des copains, Sarah et un ami retournent à la maison et leur auto est impliquée dans une grosse collision. L'auteure Michelle Allen s'attardera également aux événements s'étant déroulés pendant le party et qui ont poussé Sarah et son ami à quitter les lieux.

Aujourd'hui, Justine Rozon, qui a inspiré le personnage de Sarah, se porte mieux. «Elle est en attente d'une greffe d'intestins. Elle reçoit toute son alimentation par intraveineuse, 10 heures par jour. Elle a repris sa vie. Elle est joyeuse et elle nous donne plein de leçons de courage», indique son père, François Rozon.

Dans la vraie vie, le conducteur négligent, Laurent Raymond, a écopé de trois ans de prison après avoir plaidé coupable à une accusation de conduite dangereuse ayant causé des lésions corporelles aux trois adolescentes. 

Les pères des trois victimes avaient visité le plateau de Tout le monde en parle, en octobre 2010, pour sensibiliser les jeunes aux dangers de la témérité au volant.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer