Télé-Québec: Louis Morissette produira des faux documentaires

Louis Morissette... (Photo: ICI Radio-Canada Télé)

Agrandir

Louis Morissette

Photo: ICI Radio-Canada Télé

Caroline St-Pierre
La Presse Canadienne
Montréal

Antoine Bertrand participera à une version hollywoodienne de Louis Cyr tournée par Steven Spielberg, Gildor Roy est le chanteur le plus populaire de la Moldavie, et Rémi-Pierre Paquin a triché dans tous les jeux télévisés auxquels il a participé.

Les détails de ces histoires - fausses, il va sans dire - seront racontés dans une nouvelle série de Télé-Québec intitulée Une histoire vraie. Produite par KOTV, la boîte de production de Louis Morissette, la série proposera de faux documentaires (ou «documenteurs») de 30 minutes tricotés autour de faits, de témoignages et d'archives véridiques mettant en scène des personnalités québécoises.

«C'est le type d'histoires qui part d'une prémisse qui ne se peut pas, mais qui, quand on la décline et quand on l'amène de façon réaliste, (nous amène à nous) dire: «Ok, ça pourrait être vrai, ça semble vrai». On la présente jusqu'à la fin comme ça, comme si c'était vrai», a expliqué Louis Morissette en conférence téléphonique, lundi matin.

Le producteur admet que le concept est difficile à expliquer sur papier, et c'est pourquoi ses créateurs ont tourné un pilote de l'émission, qui ne fera pas partie de la première saison, en compagnie du comédien Denis Houle. Ce documenteur pilote révélait comment l'acteur avait guéri son cancer en ne mangeant que des filets de poisson.

«Ça ne fait aucun sens, mais de la façon dont c'était amené, j'ai ri tout le long. J'étais en train d'y croire», a raconté Morissette.

«C'est une émission qui est humoristique mais qui ne ressemble à rien d'autre. Il n'y a pas de parallèle présentement à la télé avec ça. C'est toujours bien plaisant pour un producteur d'amener quelque chose de différent, de nouveau dans le paysage», a-t-il ajouté.

En plus d'Antoine Bertrand, Gildor Roy et Rémi-Pierre Paquin, Une histoire vraie mettra aussi en vedette Joël Legendre, en procès pour avoir dirigé un réseau de combats de chiens; Geneviève Brouillette, qui parlera de son nouveau métier de ventriloque; Julie Perreault, aux prises avec des esprits dans sa maison; Hélène Bourgeois-Leclerc, qui poussera beaucoup trop loin la méthode «Actor's Studio»; et Jacques Demers, qui racontera le destin d'un bâton de hockey que lui a offert Wayne Gretzky.

Les faux documentaires se font, évidemment, en collaboration avec les comédiens, qui commenceront à tourner dans trois semaines.

«On les rencontrait généralement avec une bonne piste. En général, cette piste-là a été respectée, sinon on avait peut-être un plan B ou un plan C», a indiqué le réalisateur Yannick Savard (Deux hommes en or), précisant que les personnalités choisies ne seront pas nécessairement toutes issues du milieu artistique.

La série en huit épisodes de 30 minutes sera diffusée à compter de l'hiver 2015.




Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer