Jay Leno prêt à passer le flambeau au Tonight Show

Jay Leno recevait Miley Cyrus en janvier dernier.... (Photo: AP)

Agrandir

Jay Leno recevait Miley Cyrus en janvier dernier.

Photo: AP

Associated Press
Burbank

Jay Leno refuse de se montrer philosophe lorsque vient le temps de parler de la fin de ses 22 années à la barre du Tonight Show, qu'il animera pour la dernière fois jeudi.

Il préfère plutôt s'en tenir aux faits. Leno est le deuxième animateur ayant animé le plus longtemps le Tonight Show après Johnny Carson, qui l'a fait pendant 30 ans. Le talk-show était le plus regardé de sa catégorie lorsqu'il a commencé à l'animer et il le sera toujours lorsqu'il passera le flambeau à Jimmy Fallon. Et durant toutes ces années, il aura enregistré plus d'épisodes que chacun de ses prédécesseurs, incluant Carson. Son dernier épisode sera ainsi son 4610e.

Ce n'est pas la première fois que Leno doit dire au revoir au plateau de son émission. Il avait en effet cédé sa place à Conan O'Brien en 2009, mais NBC avait mal négocié la transition et O'Brien n'avait pas obtenu les cotes d'écoute espérées, de sorte que le vétéran animateur avait repris son poste peu de temps après son départ.

L'animateur croit cependant que son départ, cette fois, sera différent et que «l'ancienne génération doit faire place à la nouvelle».

Âgé de 39 ans, Jimmy Fallon commencera son nouvel emploi au Tonight Show dans un tout nouveau décor, le 17 février prochain, puisqu'il a choisi de déplacer le talk-show de la Californie à la ville de New York.

Lors de son dernier Tonight Show, Leno recevra le premier invité qu'il avait accueilli à ses débuts, Billy Crystal, de même que Garth Brooks.

L'héritage de Leno - un mot qui le fait grimacer - inclut la décision d'allonger le monologue présenté au début de l'émission; un mea culpa mémorable offert par Hugh Grant après son arrestation en compagnie d'une prostituée en 1995; la première entrevue avec un président en fonction, Barack Obama, en 2009; et le segment «Jaywalking», un vox-pop avec des gens de la rue qui peinent à répondre à des questions simples.

«Ce fut un emploi merveilleux, mais c'est le bon moment pour partir, a déclaré Leno. Je suis arrivé à l'âge où je n'écoute plus vraiment la musique (actuelle). Je ne suis pas très porté sur Twitter. Un homme de 63 ans qui lit les «tweets» de Miley Cyrus est un peu dérangeant. On passe à autre chose.»




Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer