Marie-Hélène Copti : une carrière française en pleine floraison

Très sollicitée par la télé française, Marie-Hélène Copti... (Photo: Olivier Pontbriand, La Presse)

Agrandir

Très sollicitée par la télé française, Marie-Hélène Copti travaille aussi à un scénario de long métrage de fiction.

Photo: Olivier Pontbriand, La Presse

Partager

Sur le même thème

La scénariste et réalisatrice Marie-Hélène Copti le clame haut et fort: elle est Québécoise, elle le reste et sa vie professionnelle est d'abord ici.

Message reçu! N'empêche que sa carrière est en pleine floraison en France, d'où elle revient après avoir travaillé durant cinq mois à la réalisation de sketchs pour la populaire série Scènes de ménages.

«Je suis allée en France deux mois au printemps et trois mois cet automne. Je reviens au Québec pour le temps des Fêtes, ce qui me permettra de travailler au scénario de mon premier long métrage. En 2013, je retourne à Paris pour travailler à une autre série intitulée En famille et à d'autres épisodes de Scènes de ménages», indique la réalisatrice au bout du fil.

Diffusée depuis cinq saisons sur la chaîne M6, Scènes de ménages est, au dire de Mme Copti, la série la plus regardée par les personnes de moins de 50 ans. La série met en scène quatre couples de tous les âges et de différents horizons plongés dans mille et une situations.

«Nous avons des cotes d'écoute de 4,4 millions de téléspectateurs par soir et nous avons obtenu une pointe à 6 millions. C'est 24% de parts du marché. Cette série-là est devenue culte», indique Mme Copti qui a tourné autour de 250 sketchs en cinq mois.

Au Québec, Mme Copti est connue pour avoir réalisé les émissions des deux dernières saisons de Caméra Café à TVA. Elle a également travaillé à plusieurs autres projets dont quatre épisodes de 30 vies à Radio-Canada, un documentaire sur les 25 ans du film La guerre des tuques, etc.

C'est grâce à Caméra Café qu'elle a décroché un poste de réalisatrice à Scènes de ménages. «Caméra Café est une série d'origine française. Au cours d'un voyage à Paris, je suis allée rencontrer un de ses créateurs, Alain Kappauf. Nous nous sommes bien entendus et il m'a offert d'intégrer l'équipe [de Scènes de ménages]. Il y a un groupe d'une vingtaine de scénaristes avec qui les réalisateurs travaillent de près. Nous participons à l'écriture. Pour moi, c'est très enrichissant.»

Un projet de film

Lorsqu'elle retournera en France, Marie-Hélène Copti se joindra à l'équipe de réalisateurs de l'émission estivale En famille, qui prend la case de Scènes de ménages. «Cette émission est proche de Modern Family», explique-t-elle.

D'ici là, elle travaillera au scénario de son premier long métrage de fiction. Intitulée 27 ans, l'oeuvre portera sur le passage d'une jeune femme de la vingtaine à la trentaine. «Mon personnage principal vivra une première grande peine d'amour. Elle va aussi quitter le milieu des études pour la vie professionnelle. Mais tout ne sera pas noir dans le film. Au contraire, il y aura beaucoup de lumière.»

Le tournage du film aura lieu principalement à Montréal et un peu à Paris.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600147:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer