Pas de TLMEP pour Nadeau-Dubois et Morasse

Gabriel Nadeau-Dubois... (Archives La Presse)

Agrandir

Gabriel Nadeau-Dubois

Archives La Presse

la liste:10540:liste;la boite:2056319:box

Blogue

Réagissez sur le blogue de Richard Therrien

Réagissez sur le blogue de Richard Therrien

Partager

Dossiers >

Conflit étudiant

Actualité

Conflit étudiant

Le gouvernement de Jean Charest a décidé d'augmenter les droits de scolarité de 1625 dollars en cinq ans, une hausse décriée par des dizaines de milliers d'étudiants. »

(Québec) Pour ne pas ajouter à ses malheurs, Gabriel Nadeau-Dubois a annulé sa participation à Tout le monde en parle. L'ex-leader étudiant figurait parmi les invités du rendez-vous télévisuel, qui sera enregistré ce soir.

La semaine dernière, M. Nadeau-Dubois a été déclaré coupable d'outrage au tribunal pour avoir incité les manifestants à violer une injonction accordée à un autre étudiant, Jean-François Morasse.

Ce matin, le juge de la Cour supérieure Denis Jacques a eu une conversation téléphonique avec les avocats des deux parties. Il leur a suggéré de ne pas commenter la cause dans les médias avant qu'il ne détermine la peine.

Tout le monde en parle avait invité MM. Nadeau-Dubois et Morasse sur le même plateau. Ils ont refusé. Par la suite, M. Nadeau-Dubois a été invité à venir seul. Il avait accepté hier mais, après la conversation du juge avec son avocat, il s'est décommandé.

Les plaidoiries sur la peine se feront demain au palais de justice de Québec. On ne sait pas si le juge prononcera la peine séance tenante ou s'il mettra la cause en délibéré. L'enregistrement de l'émission aurait donc précédé l'audience et la décision du juge, et sa diffusion dimanche aurait peut-être aussi précédé la décision.

Le Soleil a fait état hier de l'invitation de Tout le monde en parle. Le juge a prévenu les avocats du fait que, en participant à l'émission, MM. Nadeau-Dubois et Morasse auraient pu donner l'impression de vouloir influer sur sa décision. Le juge a expliqué qu'il pourrait en tenir compte dans la détermination de la peine.

M. Nadeau-Dubois a déjà annoncé qu'il portera sa cause en appel. La semaine dernière, il a lancé un site pour financer sa défense. Il a déjà amassé plus de 85 000 $.

L'avocat de M. Morasse l'a représenté bénévolement jusqu'à date. Si la cause se rend en appel, l'étudiant risque de devoir payer ses frais d'avocat. Il a donc lancé un site cette semaine pour recueillir des fonds afin de payer sa défense devant la Cour d'appel. Il a récolté près de 21 000 dollars jusqu'à date.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600147:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer