Primes records à Radio-Canada

Les primes au rendement battent tous les records à Radio-Canada et son pendant... (Photo: Ivanoh Demers, La Presse)

Agrandir

Photo: Ivanoh Demers, La Presse

Les primes au rendement battent tous les records à Radio-Canada et son pendant anglophone, CBC. Depuis le début de l'année, la société d'État a accordé tout près de 10 millions à 581 employés, selon un document obtenu en vertu de la Loi sur l'accès à l'information.

La somme totale des primes distribuées en 2011 pourrait être plus élevée puisque les données que La Presse a obtenues couvrent la période du 1er janvier au 14 septembre. Alors qu'il reste trois mois et demi de l'année, Radio-Canada a tout de même déjà battu le record de 8,3 millions établi en 2008. En tout, Radio-Canada a versé depuis 2005 la somme de 53,8 millions en primes au rendement.

La pratique des primes au rendement semble de plus en plus fréquente à Radio-Canada où le nombre d'employés bénéficiant du programme augmente d'année en année. En 2005, 475 personnes avaient touché une prime. En 2011, elles sont déjà 581 à y avoir eu droit.

La valeur de chacune des primes versées tend aussi à augmenter avec le temps. La moyenne des bonus accordés aux employés de la société d'État s'élève à 17 000$ en 2011. Cette somme est 24% plus élevée que la moyenne des six années précédentes, qui s'élevait plutôt à 13 700$.

«La Société a connu une année difficile en 2005: le lock-out a eu un effet important sur le rendement et sur le nombre d'employés admissibles aux primes», a expliqué un porte-parole, Angus McKinnon. Or, Radio-Canada vient de connaître l'une de ses meilleures années. Les cotes d'écoute de CBC-TV ont grimpé à 9,7%, aux heures de grande écoute. Les radios françaises et anglaises ont connu également leurs meilleurs résultats depuis longtemps. «L'augmentation des primes est simplement le reflet de cet excellent rendement», a poursuivi M. McKinnon.

Davantage d'employés sont désormais éligibles à des primes de rendement depuis la fin du conflit de 2005. Plusieurs «talents» ont été embauchés et ont droit à ces bonus tandis que des syndiqués ont été nommés cadres.

En plus de ces bonus, la société d'État a versé depuis 2005 plus de 145 millions en primes de départ à plus de 3400 personnes. Le plus grand nombre de départs a été enregistré en 2009, lorsque 868 employés ont bénéficié du programme. Ils se sont partagé pas moins de 37 millions durant cette seule année.

Selon son plus récent rapport annuel, Radio-Canada compte 7285 employés à temps plein, 456 temporaires et 979 contractuels. Le budget de Radio-Canada s'élève quant à lui à 1,8 milliard, dont 1,2 milliard provient du gouvernement fédéral.

- Avec la collaboration de William Leclerc




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer