Bob l'éponge lié à des problèmes d'attention et d'apprentissage

L'émission Bob l'éponge est montrée du doigt par une étude qui indique... (Photo fournie par Paramount Pictures)

Agrandir

Photo fournie par Paramount Pictures

Lindsey Tanner
Associated Press
Chicago

L'émission Bob l'éponge est montrée du doigt par une étude qui indique que le visionnement durant seulement neuf minutes de cette émission peut provoquer à court terme des problèmes d'attention et d'apprentissage chez les enfants de quatre ans.

De tels problèmes ont été observés dans le cadre d'une étude menée auprès de 60 enfants choisis au hasard pour regarder Bob l'éponge ou Caillou, dans laquelle les images défilent moins rapidement, ou pour dessiner durant neuf minutes.

Immédiatement après cette activité, les enfants ont passé des tests de fonctions mentales. Et ceux qui avaient regardé Bob l'éponge ont eu des résultats plus faibles que les autres.

Des études antérieures avaient déjà établi un lien entre la télévision et des problèmes d'attention chez les enfants. Toutefois, cette nouvelle recherche laisse croire que des problèmes plus immédiats peuvent surgir après une courte exposition, des résultats desquels les parents devraient être au courant, selon les auteurs de l'étude.

Les dessins animés pour enfants durent en moyenne 22 minutes. Les auteurs de l'étude pensent que les dommages pourraient donc être encore plus graves en regardant la totalité d'une émission, mais admettent que davantage de preuves doivent être obtenues pour le confirmer.

Les résultats devraient être interprétés avec précaution en raison du faible échantillonnage de l'étude, mais les données semblent être solides et appuyer l'idée que l'exposition aux médias représente un enjeu de santé publique, a affirmé le docteur Dimitri Christakis, spécialiste du développement des enfants au Seattle Children's Hospital. Il a écrit un éditorial qui accompagne l'étude publiée en ligne lundi dans la revue Pediatrics.

Le docteur Christakis est d'avis que les parents doivent prendre conscience que les émissions se déroulant à vive allure pourraient ne pas être appropriées pour des enfants en bas âge. Selon lui, l'important n'est pas seulement la durée de l'exposition, mais aussi le contenu.

L'auteure en chef de l'étude, Angeline Lillard, professeure en psychologie de l'université de Virginie, a affirmé, quant à elle, que Bob l'éponge ne devrait pas être la seule émission montrée du doigt. Des problèmes similaires ont été détectés chez les enfants qui regardent des dessins animés qui défilent très vite à l'écran.




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer