Trudeau et Chrétien assistent à une pièce sur le 11-Septembre

Le public a fait une ovation alors que... (PHOTO PC)

Agrandir

Le public a fait une ovation alors que Justin Trudeau a présenté la pièce dans un bref discours.

PHOTO PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Alexander Panetta
La Presse Canadienne
New York

Le premier ministre Justin Trudeau et l'ex-premier ministre Jean Chrétien assistaient, mercredi soir, à New York, à la comédie musicale Come From Away, inspirée par l'aide canadienne après les attentats du 11 septembre 2001 aux États-Unis.

D'autres personnalités politiques, incluant la fille du président américain Ivanka Trump, bon nombre d'ambassadeurs étrangers aux Nations unies et des membres du cabinet étaient présents à la projection.

Le public a fait une ovation alors que M. Trudeau a présenté la pièce dans un bref discours. Il a amorcé son allocution avec quelques blagues sur la température hivernale peu habituelle à cette période de l'année à New York et a conclu avec un ton plus sérieux sur les relations entre les deux pays.

M. Trudeau a déclenché des rires en remerciant les New-Yorkais pour un accueil enneigé, parlant d'un «beau geste» et disant qu'ils en avaient «fait beaucoup».

Des applaudissements ont été nourris plus tard quand M. Trudeau a fait référence au lien étroit entre le Canada et les États-Unis: «Il n'y a pas vraiment d'autre relation comme l'amitié entre le Canada et les États-Unis... Nos amis sont là pour ces moments difficiles.»

Ivanka Trump a échangé quelques mots avec la ministre des Affaires étrangères, Chrystia Freeland.

Il y avait environ 150 ambassadeurs des Nations unies dans la foule - des gens auprès desquels le Canada fera valoir au cours des quelques prochaines années sa candidature pour un siège temporaire au Conseil de sécurité de l'ONU. Il y avait aussi des diplomates et des politiciens ayant été actifs dans la foulée des attentats du 11 septembre 2001.

Créée par le couple canadien Irene Sankoff et David Hein, Come From Away se déroule dans la ville reculée de la côte Est dans la foulée des attaques du 11 septembre 2001 aux États-Unis.

Jean Chrétien et sa femme Aline étaient sur... (PHOTO PC) - image 2.0

Agrandir

Jean Chrétien et sa femme Aline étaient sur Broadway, mercredi soir.

PHOTO PC

La Ville a souligné que sa population avait été multipliée par deux après l'accueil par des résidants de 6579 passagers et membres d'équipage des 38 avions déroutés.

M. Chrétien, qui était au pouvoir à Ottawa durant les attaques terroristes aux États-Unis, avait précédé M. Trudeau dans le hall de la salle de spectacle à Manhattan.

M. Chrétien a évoqué quelques souvenirs des événements tragiques ayant inspiré le récit de la comédie musicale de Broadway. Il a relaté que le ministre des Transports et lui-même avaient été mis au courant de l'accueil par des résidants de Gander, à Terre-Neuve-et-Labrador, de milliers de passagers après que l'espace aérien aux États-Unis eut été fermé.

M. Chrétien s'est aussi remémoré avoir discuté au téléphone avec le président George W. Bush à propos du rôle du Canada dans cette situation de crise.

Come From Away a été lancé officiellement sur scène, dimanche, et a fait l'objet de critiques élogieuses de médias tels que le New York Times, le Washington Post et le Chicago Tribune.

Avant son arrivée sur Broadway, la production avait été présentée à La Jolla, en Californie, Washington, Seattle et Toronto.

M. Trudeau avait indiqué précédemment sur Twitter qu'il prévoyait assister au spectacle avec son épouse, Sophie Grégoire, et qu'il avait «hâte de montrer aux New-Yorkais le Canada à son meilleur».




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer