Échos de scène: Place aux Coups de coeur et le retour de J'accuse

Eric Bates fait partie des artistes qui participeront... (Photo Ivanoh Demers, archives La Presse)

Agrandir

Eric Bates fait partie des artistes qui participeront à un cabaret de cirque contemporain à la TOHU, du 22 au 26 février.

Photo Ivanoh Demers, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse

Tous les mardis, La Presse présente les actualités de la semaine dans le monde du théâtre à Montréal et au Québec. Premières, coups de coeur, spectacles en tournée et pièces à voir. La scène se passe ici et maintenant.

Cirque: Place aux Coups de coeur

C'est la formule privilégiée dans les grandes compétitions internationales de cirque. Une succession de numéros acrobatiques présentés par un maître de cérémonie rigolboche. À défaut d'une compétition, la TOHU organise depuis l'an dernier un cabaret de cirque contemporain du même genre animé par le cofondateur des 7 doigts, Sébastien Soldevila. Au programme, près d'une dizaine d'artistes - pour la plupart issus de nos compagnies de cirque, 7 doigts, Éloize, Cirque du Soleil, etc. On verra entre autres : Eric Bates (notre photo, manipulation), Lauren Joy Herley (corde lisse), un duo de l'École de cirque de Québec, Maxime Blanckaert et Nathan Briscoe (cadre russe) ainsi qu'un artiste de cirque anglais, Charlie Wheeler, de la compagnie Barely Methodical Troupe. - Jean Siag

À la TOHU, du 22 au 26 février.

J'accuse: un cri d'amour

Avec J'accuse, l'auteure Annick Lefebvre lance un vibrant cri d'amour sur la scène. Une pièce où cinq femmes en crise déversent leur trop-plein de mots (et de maux) à travers cinq monologues livrés, à tour de rôle, par des actrices extraordinaires: Léane Labrèche-Dor, Debbie Lynch-White, Catherine Paquin-Béchard, Alice Pascual et Catherine Trudeau. Celles-ci sont dirigées au métronome par le metteur en scène Sylvain Bélanger. Ce texte puissant et dérangeant frise le chef-d'oeuvre! À travers une parole féministe et universelle, d'une extrême précision dans l'écriture, Annick Lefebvre démontre que ce dont le Québec a le plus grand besoin de nos jours, c'est l'écoute. Tout simplement. - Luc Boulanger

En reprise au Centre du Théâtre d'Aujourd'hui, les 18, 23 et 24 février.

Danse: Festival 100Lux

Fondé en 2012, l'organisme 100Lux s'est donné comme mission de soutenir la professionnalisation des danseurs urbains en misant sur la créativité et la prise de risque. Le cinquième festival 100Lux se déroule jusqu'au 19 février, sur le thème «La danse urbaine comme oeuvre d'art». Au programme: créations, courts métrages, improvisations et spectacle jeune public. La Cinquième Salle de la Place des Arts sera investie par une dizaine de créateurs, danseurs et chorégraphes qui y présenteront des créations les 16, 17 et 18 février, dont le duo Tentacle Tribe, Redmask, Juxtapose et Hyougz & Tazz. - Iris Gagnon-Paradis

Le chiffre de la semaine: 46

C'est le nombre de villes au Québec où s'arrêtera la tournée d'Encore une fois, si vous permettez de Michel Tremblay, d'ici le 12 novembre. L'émouvante production de Duceppe est mise en scène par Michel Poirier et met en vedette Guylaine Tremblay et Henri Chassé. - Luc Boulanger

Nomination: Eda Holmes à la barre du Centaur

Le Théâtre Centaur, la plus importante compagnie de théâtre anglophone au Québec, a nommé la metteure en scène Eda Holmes à sa direction artistique, pour succéder à Roy Surette. Mme Holmes est bien connue en Ontario pour avoir été directrice associée au festival Shaw et pour avoir travaillé au Factory et au Tarragon Theatre dans la Ville Reine. Elle a dirigé plusieurs productions marquantes d'auteurs contemporains, tels que Michel Marc Bouchard, Tony Kushner et Edward Bond. Elle entrera en fonction le 1er août. - Luc Boulanger

Aussi à l'affiche

Assoiffés de Wajdi Mouawad. Mise en scène et collaboration au texte: Benoît Vermeulen. Au Théâtre Denise-Pelletier, jusqu'au 23 février

La cantatrice chauve (suivie de) La leçon d'Eugène Ionesco. Mise en scène: Normand Chouinard. Au Rideau Vert, jusqu'au 4 mars

Noises Off de Michael Frayn. Mise en scène: Jacob Tierney. Au Centre Segal, jusqu'au 19 février

La bonne âme du Se-Tchouan de Bertolt Brecht. Mise en scène: Lorraine Pintal. Au TNM, jusqu'au 15 février

Une mort accidentelle (ma dernière enquête) de François Archambault. À La Licorne, jusqu'au 25 février

Yen d'Anna Jordan (traduction de David Laurin). Mise en scène: Jean-Simon Traversy. À La Petite Licorne, jusqu'au 17 février

Manifeste de la Jeune-Fille d'Olivier Choinière. À Espace Go, jusqu'au 18 février

Mr. Goldberg goes to Tel Aviv d'Oren Safdie. Production d'Infinitheatre. Au Théâtre St. James, jusqu'au 19 février

Vénus à la fourrure de David Ives. Mise en scène: Vincent Côté. À la salle Jacques-Maurice du collège Jean-de-Brébeuf, jusqu'au 18 février




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer