Échos de scène: Laurence Dauphinais et l'assistant Siri

Dans la pièce Siri, la comédienne Laurence Dauphinais... (Photo Julie Artacho, fournie par la production)

Agrandir

Dans la pièce Siri, la comédienne Laurence Dauphinais dialogue avec l'assistant personnel intelligent Siri.

Photo Julie Artacho, fournie par la production

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mario Cloutier

Tous les mardis, La Presse présente les actualités de la semaine dans le monde du théâtre à Montréal et au Québec. Premières, coups de coeur, spectacles en tournée et pièces à voir. La scène se passe ici et maintenant.

Laurence Dauphinais: l'âge de la machine

La pièce Siri de Maxime Carbonneau et de Laurence Dauphinais en est à sa troisième (et définitive) version après sa présentation à l'OFFTA en 2015 et au FTA en 2016. Elle voyagera au Brésil en novembre prochain pendant un mois.

«On a fait beaucoup de réécriture. Il y a une nouvelle dramaturgie basée sur une histoire personnelle qui m'est arrivée et qui ajoute une nouvelle couche de réflexion», résume la comédienne Laurence Dauphinais.

Sur scène, elle dialogue en temps réel avec l'assistant personnel intelligent Siri. «Ça laisse de la place à l'improvisation, dit-elle, et il arrive que ses réponses me surprennent encore. Siri est mise à jour régulièrement, donc les spectateurs n'assistent jamais au même spectacle, même si les paliers dramatiques sont respectés dans la pièce.»

Au Théâtre d'Aujourd'hui jusqu'au 4 février.Le chiffre de la semaine: 8

Il n'y a pas qu'à la Cinquième Salle de la PdA que huit comédiens de haut vol (dans 8 de Mani Soleymanlou) se produisent en ce moment à Montréal. Annick Bergeron, Denis Bernard, Micheline Bernard, Pierre-Yves Cardinal, Stéphane Jacques, Marie-Pier Labrecque, Roger La Rue et Marie-Hélène Thibault jouent Une mort accidentelle (ma dernière enquête) de François Archambault, dans une mise en scène de Maxime Denommée.

Dès demain, à La Licorne, jusqu'au 25 février.

Marionnettes pour adultes

On a revu l'immense talent de la Franco-Autrichienne Gisèle Vienne au dernier FTA avec l'énigmatique pièce impliquant des marionnettes The Ventriloquists Convention. Voici à nouveau à Montréal Jerk, son récit de la vie d'un tueur en série interprété par l'excellent Jonathan Capdevielle. Il y aura discussion après la représentation de demain.

À l'Usine C jusqu'au 21 janvier.

À Québec

Présenté en octobre dernier à Espace libre, Album de finissants est à l'affiche à Québec. La pièce de Mathieu Arseneault, mise en scène par Anne Sophie Rouleau, met notamment en vedette Dany Boudreault, Michelle Parent et un choeur de 20 élèves du secondaire.

Au Théâtre Périscope jusqu'au 21 janvier.

Aussi à l'affiche

Blink de Phil Porter. Mise en scène de Charles Dauphinais. Au Prospero jusqu'au 4 février.

La Bonne Âme du Se-Tchouan de Bertolt Brecht. Mise en scène de Lorraine Pintal. Au TNM jusqu'au 17 février.

Last Work d'Ohad Naharin. Danse. Au Grand Théâtre de Québec ce soir et au Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts du 19 au 21 janvier.

8 de Mani Soleymanlou, avec la collaboration des interprètes Éric Bruneau, Guillaume Cyr, Kathleen Fortin, Julie Le Breton, Jean-Moïse Martin, Geneviève Schmidt et Emmanuel Schwartz. Mise en scène de Mani Soleymanlou. À la Cinquième Salle de la Place des Arts jusqu'au 28 janvier.

Les héros de Gérald Sibleyras. Mise en scène de Monique Duceppe. Chez Duceppe jusqu'au 4 février.




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer