Stéphane Gagnon: renouer avec le plaisir du théâtre d'été

Après une absence de 20 ans, le comédien... (photo martin chamberland, la presse)

Agrandir

Après une absence de 20 ans, le comédien Stéphane Gagnon revient au théâtre d'été, qu'il apprécie particulièrement en raison du rôle qu'y jouent les spectateurs: «La présence et la réaction du public sont de toute première importance. Sa façon de réagir devient un élément essentiel de la pièce.»

photo martin chamberland, la presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

En jouant dans la pièce Pierre et Marie... et le démon de Michel Marc Bouchard au Théâtre des Grands Chênes de Kingsey Falls cette année, le comédien Stéphane Gagnon renoue avec le théâtre d'été après presque 20 ans d'absence.

Il y prend visiblement un grand plaisir, d'autant plus, dit-il, que les réflexes lui sont revenus très rapidement.

«On travaille différemment au théâtre d'été, dit-il. Comme dans chaque forme d'art, les exigences sont élevées. Mais la présence et la réaction du public sont de toute première importance au théâtre d'été, dit-il. Ce public, sa façon de réagir, devient un élément essentiel de la pièce.»

La pierre d'assise du théâtre estival québécois a toujours été l'humour. En répétition, comédiens et artisans sont, un temps, en mesure de faire le constat de l'efficacité des gags. Mais après plusieurs séances, les punchs s'émoussent. Il faut donc compter sur la salle comme caisse de résonance pour en jauger l'efficacité et la pertinence.

En 1993, Gagnon avait participé, avec quatre autres comédiens, dont sa conjointe Roxanne Boulianne, à la fondation du Théâtre Quatre/Corps à Châteauguay. Après un passage de quelques années, il l'a quitté pour d'autres tâches professionnelles.

Cet été, il revient donc sur les planches dans Pierre et Marie... et le démon, pièce créée en 1997 et dans laquelle il incarne Pierre, le mari de Marie (Marie-Ève Pelletier), une femme ambitieuse qui vient de décrocher un poste d'attachée politique. Le couple célèbre cette promotion au cours d'une soirée si bien arrosée que le lendemain matin, il découvre Blaise (Jean-Philippe Baril Guérard) dans leur lit.

Mettant aussi en vedette Debbie Lynch-White et Jean-Léon Rondeau, la pièce est présentée jusqu'au 22 août à Kingsey Falls.

Enquêteur et truand

Par ailleurs, on pourra voir le comédien de 46 ans à la fois comme policier et comme truand au petit écran l'hiver prochain. Tout en continuant d'incarner le sergent-détective Daniel Dupuis dans la série Mémoires vives, sur les ondes de Radio-Canada, Gagnon se glissera en effet dans la peau d'un truand dans Blue Moon, nouvelle série de Luc Dionne (scénario) et Yves-Christian Fournier (réalisation) qu'on verra à compter de janvier 2016 sur Club illico.

La prochaine saison de Mémoires vives s'amorce en septembre alors que le sergent-détective Dupuis sera appelé à travailler sur une nouvelle disparition.

«Les enquêtes prennent de plus en plus de place et par ricochet, le rôle de Dupuis prend plus d'ampleur, dit M. Gagnon. Dupuis demeure toujours un être seul et bourru qui a son travail à coeur et pour qui tout le monde peut être un suspect. Mais il est sensible à ce qui se passe autour de lui, d'autant plus qu'il est orphelin.»

Grand amateur de romans policiers, le comédien s'y réfère pour bâtir son personnage. Il échange aussi beaucoup avec des figurants policiers (souvent des policiers dans la vraie vie) pour s'assurer qu'il fait les bons gestes.

Quant à Blue Moon, il y campera un truand qu'on verra dans une huitaine d'épisodes. «Je suis un petit dealer de drogue qui est peut-être plus proche qu'on le pense de l'agence de sécurité au coeur de la série», dit-il sans donner plus de détails.

Le comédien qu'on a vu dans le passé dans Minuit le soir, C.A. et Toute la vérité dit être attiré par l'écriture, s'y consacrant en dilettante. Il travaille sur un projet de série, mais se garde d'en parler, qualifiant le projet d'embryonnaire.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer