Un visage peint en noir crée la controverse

Marc Saint-Martin... (Photo: fournie par le Théâtre du Rideau vert)

Agrandir

Marc Saint-Martin

Photo: fournie par le Théâtre du Rideau vert

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le Théâtre du Rideau Vert a commis «une erreur de jugement monumentale» en demandant au comédien Marc Saint-Martin, un Caucasien aux cheveux blonds et aux yeux bleus, d'imiter le joueur de hockey P.K. Subban en maquillant son visage en noir pour la pièce Revue et corrigée 2014, déplore vivement l'organisme Diversité artistique Montréal (DAM).

«Faut-il rappeler l'histoire coloniale et raciste qui entoure le blackface pour saisir que c'est une erreur que de mobiliser aujourd'hui encore, sur les scènes de théâtre, un Blanc pour jouer un Noir?», peut-on lire dans un communiqué de l'organisme.

«On a l'impression de reculer des siècles en arrière au coeur d'une société bananière et de ses foires d'esclaves. Le sketch se voulait-il plus drôle avec un maquillage imitant la peau noire, alors que des dizaines de comédiens noirs existent au Québec?», déplore vivement DAM.

En entrevue avec La Presse, la direction du théâtre a rappelé hier que la directrice artistique Denise Filiatrault «est peut-être la personne qui a le plus engagé, ces dernières années, de comédiens de la communauté noire, notamment avec ses nombreuses comédies musicales, dont Hairspray et Sister Act», selon l'attachée de presse Julie Racine.

«L'équipe [Revue et corrigée] est pas mal stable depuis 10 ans. Chaque année, le casting est fait en fonction des personnes qui sont les meilleurs imitateurs se présentant en audition. On ne le fait pas en fonction des personnes parodiées», a-t-elle précisé.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer