Nouveau format pour la revue Jeu, qui lance son 150e numéro

La converture du numéro 150 de la revue...

Agrandir

La converture du numéro 150 de la revue trimestrielle Jeu

La direction de la revue trimestrielle Jeu, consacrée aux arts de la scène, lance ce soir au Goethe-Institut son 150e numéro dans un nouveau format entièrement en couleur.

Le rédacteur en chef du magazine, Christian St-Pierre, pilote ce projet de refonte depuis près de deux ans. Son principal objectif visait à changer l'image de la revue spécialisée depuis longtemps associée au monde universitaire.

« Je rêve de cette nouvelle mouture depuis au moins 10 ans, nous dit Christian St-Pierre, qui occupe le poste de rédacteur en chef chez Jeu depuis trois ans.

« Jeu est perçu comme une revue écrite par des universitaires pour des universitaires, alors que ce n'est pas le cas. Je voulais que l'emballage reflète mieux le contenu. On veut que les gens achètent la revue, même s'ils n'ont pas étudié en théâtre. »

Le dossier du 150e numéro de Jeu est consacré aux artistes québécois qui travaillent à Berlin, dont Catherine De Léan, que l'on peut voir en couverture. Christian St-Pierre a également recueilli les témoignages de Marie Brassard, Évelyne de la Chenelière, Daniel Brière et Martin Faucher.

La comédienne Debbie Lynch-White fera la couverture du prochain numéro consacré aux corps atypiques, a confié Christian St-Pierre.

Portraits, entrevues, dossiers, analyses, coups de gueule d'artistes, on retrouvera essentiellement le même contenu, mais dans un espace réduit. Car pour ajouter de la couleur, la direction a été obligée de réduire le nombre de pages de près de la moitié - passant de 176 pages à 96 pages.

Autre changement important : les critiques de spectacles ne seront plus publiées dans le magazine, mais uniquement sur le site web. « Ça n'avait pas de sens de publier des critiques trois mois après la représentation d'une pièce. Cet espace-là permettra de publier plus des contenus thématiques. »

Jeu n'échappe pas au contexte difficile des magazines, dont les revenus publicitaires sont en baisse constante. Mais le magazine est financé à 80 % par les trois Conseils des arts (CALQ, CAQ et CAM). Cela dit, Christian St-Pierre a quand même doublé le tirage du 150e numéro (qui passera de 1000 à 2000 exemplaires).

« On espère attirer plus d'annonceurs, nous dit Christian St-Pierre. Jusqu'à ce jour, les publicités étaient regroupées dans les 10 dernières pages du magazine. Nous voulons leur offrir un meilleur espace, à travers le numéro. Nous avons actuellement 600 abonnés, mais avec cette refonte, on espère voir augmenter ce chiffre. »

Info : revuejeu.org




Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer