Sophie Cadieux au lit avec Virginia Woolfe

Virginia Woolfe...

Agrandir

Virginia Woolfe

Partager

C'est dans le cadre de sa résidence d'artiste au Théâtre Espace GO que la comédienne Sophie Cadieux propose une lecture publique d'Une chambre à soi, de Virginia Woolfe.

Dans cet essai paru en 1929, l'écrivaine anglaise y relate les difficultés vécues par les femmes qui veulent se consacrer à l'écriture.

Le texte est basé sur des conférences que Virginia Woolf a données à l'Université de Cambridge sur le thème «Femmes et fiction».

L'auteure de Mrs Dalloway, La promenade au phare et Les vagues y affirme notamment que, pour écrire, «une femme doit avoir de l'argent et une chambre à soi».

Elle évoque les conditions des femmes de son temps: «Interdiction pour les femmes de voyager seules, de s'installer à la terrasse d'un restaurant, de s'asseoir dans l'herbe ou encore d'accéder à la bibliothèque de l'université.»

Elle s'attarde également sur les «contraintes liées au mariage, à la charge des enfants et du ménage».

Sophie Cadieux lira les 150 pages de ce pamphlet féministe en trois soirs. La comédienne a aussi fait appel à des auteures québécoises, qui se prononcent sur «les conditions propices à l'écriture».

Ça se passe du 4 au 6 février. Mais les places sont limitées à 50 par soir.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600147:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer